1 ÈRE AGRESSION DE L’ANNÉE…-Tract NANTES CP

UFAP-UNSa Justice QCD NANTES                                 

                                                         1 ÈRE AGRESSION DE L’ANNÉE…

Ce Dimanche 8 janvier, un collègue a été victime d’une lâche agression par un détenu.

Mécontent de s’être vu signifié un refus pour se rendre à l’infirmerie, en effet la distribution des médicaments se fait le matin, puisqu’il n’y a plus  d’infirmière le dimanche après-midi,  le détenu à asséné un coup de tête au visage de notre collègue.

Le 1er Surveillant appelé sur l’indicent est intervenu immédiatement pour maîtriser l’agresseur et le mettre à terre, le menotter pour le monter au quartier disciplinaire.

Lors de cette agression, le surveillant qui a été touché à la paumette, a été conduit au CHU pour un premier diagnostique, il bénéficie actuellement d’une  ITT de 2 jours. Le 1er Surveillant a par ailleurs été touché à la poitrine lors de l’intervention et doit consulter aujourd’hui même.

Cette agression démontre une nouvelle fois que certains détenus, n’acceptent pas le moindre refus de la part d’un surveillant, n’acceptent pas les règles de l’établissement dès lors qu’elles sont un temps soit peu contraignantes pour eux.

De facto, L’UFAP-UNSa Justice réaffirme  qu’un grand nombre de détenus affectés sur le QCD n’a pas le profil requis et à ce titre, la Direction Interrégionale doit porter une vigilance particulière sur les affectations.

Incontestablement, ce détenu n’a plus rien à faire sur notre établissement d’autant qu’il s’est rendu coupable de plusieurs incidents dont des insultes, trafics et violences.

Par conséquent, l’UFAP-UNSa Justice exige :

– Une sanction disciplinaire exemplaire pour cette inadmissible agression,

– le transfert de l’individu  à l’issue de sa peine de  Quartier Disciplinaire.

L’UFAP-UNSA Justice apporte tout son soutien aux collègues blessés et leur souhaite un prompt rétablissement..

P/ Le Bureau Local

Le secrétaire

Le 9 janvier 2017

 

 

 

Related posts