Quand les détenus s’entassent… – UFAP Unsa Justice LA ROCHE S/YON

UFAP-UNSa Justice  LA ROCHE SUR YON

                   Quand les détenus s’entassent,

            la colère gronde dans toute la prison….

 

Quand l’Administration Pénitentiaire prévoit des travaux de grandes ampleurs sur la Maison d’Arrêt de Fontenay le Comte,  elle n’anticipe pas l’incidence que cela engendre sur la Maison d’Arrêt de la Roche sur Yon.

Aujourd’hui, nous passons la barre des 100 détenus entassés comme des chiens par 4 voire par 5 dans des cellules prévues pour un seul individu.

Quartier arrivant ( qui n’en est plus un d’ailleurs ) : capacité dépassée !!!

Quartier semi libre ( qui n’en est plus un aussi ) : capacité dépassée !!!

Cela représente 18 matelas au sol, un triste record pour notre établissement qui en a pourtant vu d’autre.

Les magistrats ont pour instruction de ne pas incarcérer sur Fontenay le comte jusqu’à la fin des travaux, soit en décembre. Je ne parle pas des magistrats qui incarcèrent des détenus en provenance de Rennes, de Nantes et de Angers .

Ils reconnaissent les difficultés que cela engendre mais rejettent les responsabilités sur l’AP qui doit gérer elle-même ses effectifs par des transferts.

Quels transferts ????

Ceux qu’on doit mendier continuellement… Alors qu’il serait si simple d’en planifier chaque mois jusqu’à la fin des travaux !!

En l’espace d’un mois, une agression sur une infirmière et un feu allumé sur un plexiglas , qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques , n’inquiète personne .

L’été approche à grand pas, et si aucun transfert de grande ampleur n’est prévu d’ici là, alors gare aux conséquences !!!

Une émeute peut arriver vite, mais  un gros mouvement de protestation des personnels  aussi !

A bon entendeur,

le bureau local,

le 14 juin 2017

 

Related posts