ANTIVOL RETRACTABLE CABLE METALLIQUE DE 90 CM A TRES HAUTE RESISTANCE INDETECTABLE AU  PASSAGE DU PORTIQUE DE SECURITĒ

 

OBJET  A DISPOSITION DES DETENUS DES ATELIERS DE CONCESSION.

 

INUTILE D’EXPLIQUER  COMMENT CET OBJET PEUT ETRE DETOURNĒ DE SON USAGE INITIAL ET LE DANGER QU’IL REPRESENTE

 

 

 

TUBE ACIER DE 13CM SUR LEQUEL EST SOUDĒ UNE POINTE DE LIME.

 

AUX ATELIERS CETTE CHOSE EST BAPTISEE OUTIL DE FABRICATION ARTISANALE

 

ET DANS LE COU D’UN AGENT… CETTE CHOSE S’APPELLE COMMENT.. ?

 

 

 

INCROYABLE NON ?

Voilà ce que l’on peut trouver dans les mains des détenus des ateliers du Centre Pénitentiaire de St Quentin Fallavier.

C’est aussi ce que l’on pourrait trouver en cellule puisque l’antivol équipé d’un câble rétractable de 90 CM n’est pas détectable au portique de sécurité.

 

L’UFAP UNSa JUSTICE a demandé le retrait immédiat de ces objets.

 

Si grâce à la présence d’esprit des agents des ateliers, les outils artisanaux ont été interceptés avant d’être remis aux détenus, iI en va tout autrement des antivols rétractables car ils ont fait leur entrée dans les ateliers la semaine passée.   

CERISE SUR LE GATEAU ! Personne n’est en mesure de dire combien il en manque car personne ne sait combien ont été livré !

FOUTAGE DE GUEULE INADMISSIBLE !

 

                                                                                                                            mardi 14 novembre 2017

                                                                                                        Alain CHEVALLIER

Related posts