1ère prise d’otage de l’année… la série continue !

UNION REGIONALE

U.F.A.P

de la D.I.S.P de DIJON

     DIJON, le 2 janvier 2017

 

 

 

1ère prise d’otage de l’année….. la série continue !

 

 

 

Le 1er janvier 2017, c’est avec une prise d’otage d’un Personnel médical que le Centre Pénitentiaire d’ORLEANS SARAN est entré dans cette nouvelle période.

 

Le professionnalisme remarquable des Personnels Pénitentiaires présents durant les faits a permis de mettre fin, dans un laps de temps relativement court, à ce qui est réellement une prise d’otage dont les conséquences, au regard du profil du détenu, auraient pu être dramatiques.

 

C’est durant la prise du traitement de substitution à l’Unité Sanitaire que cet individu s’est jeté, en premier lieu, sur une Surveillante présente, en essayant de l’étrangler.

 

C’est alors qu’une autre Surveillante, stagiaire, s’est interposée physiquement afin de mettre à l’écart sa Collègue agressée, mettant ainsi en échec ce furieux qui s’est alors précépité sur l’infirmière, l’asseyant sur une chaise, et lui plaçant sous la gorge une arme artisanale équipée d’une lame de rasoir.

 

L’alarme ayant été déclenchée par la Surveillante stagiaire, dès le début de ces agressions, un grand nombre de Surveillants, ainsi que le Gradé PCI, se sont alors retrouvés sur les lieux, permettant ainsi de figer cette situation.

 

Notons que cette même Collègue avait aidé à dépendre un détenu durant un service de nuit, cinq jours auparavant.

 

C’est enfin le 1er Surveillant du PCI qui est rentré en contact avec le preneur d’otage et a ensuite, après avoir établi un rapport de confiance, réussi à approcher ce dernier et le maitriser très rapidement.

 

Ce détenu, qui a déjà fait parler de lui dans d’autres structures de notre Région, a été placé en garde à vue puis en cellule disciplinaire où il effectuera la totalité de sa peine, avant, et nous l’exigeons, son transfert sur un autre établissement.

 

Par ce communiqué, l’Union Régionale UFAP félicite Olivier (1er Surveillant PCI), Oriane (Surveillante stagiaire), Laëtitia (Surveillante), Claire et Virginie (Infirmières), pour avoir fait face à cette agression d’une grande violence, avec un sang froid pas commun.

 

Notons aussi que les Surveillantes et les Infirmières, au delà du choc psychologique engendrée par cet évènement, ont été blessées durant cette intervention.

…/…

…/…

 

L’Union Régionale UFAP soutient l’ensemble des Personnels d’ORLEANS SARAN dans cette épreuve qui marque les esprits de chacun, et s’insurge face à l’attentisme complice de la Direction de l’Administration Pénitentiaire.

 

 

En effet, malgré la ratification de deux protocoles dont certains points devaient conduire à la sécurisation des Personnels Pénitentiaires dans l’exercice de leurs fonctions…,

 

Malgré un séminaire de 3 jours censé dégager des pistes concrètes sur le sens des métiers pénitentiaires et aussi la protection des Agents de détention, nous nous apercevons que cette poudre aux yeux n’existe que pour amuser la galerie et que ces gens de la DAP n’en ont que faire des conditions de travail désastreuses des Personnels Pénitentiaires dans leur ensemble.

 

A croire que le temps passé à leurs manigances de caniveau les éloigne de la réalité de notre Institution dont le rôle représente un enjeu majeur dans le contexte que traverse notre Pays.

 

Ces gens sont-ils à la hauteur des enjeux !.

 

L’Union Régionale UFAP exige qu’à notre niveau des solutions pragmatiques se mettent en oeuvre sur l’ensemble des Etablissements de notre Région étant donné que nous ne pouvons manifestement pas compter sur les « élites » de la Chancellerie et de la DAP qui devraient remonter à la surface de temps en temps.

 

Enfin, l’Union Régionale soutient et soutiendra toutes actions des Personnels Pénitentiaires ayant pour objectif d’inverser la « courbe de la violence » car finalement c’est en 2017 que « le changement sera maintenant ».

                                              

 

           

     

                                                                          Pour l’Union Régionale UFAP UNSa Justice de DIJON

                                                                                                   Les Secrétaires Généraux,

 

                                                                                                      Thierry CORDELETTE

                                                                                                             Angui ANASSE

                                                                                                       Bastien DELAGNEAU

                                                                                                         Laurent BOITRAND

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  U.R UFAP  –  72 rue d’Auxonne  – 21 033 DIJON Cedex  – Tél : 03.80.63.85.78  –  Fax : 03.80.65.24.86 –  Port : 06.11.30.68.66

 

Related posts