ACTIVITE ESCALADE A BEDENAC

Alors que les travaux de cloisonnement de la détention sont toujours en cours, nos « chérubins » ont déjà trouvé des failles afin de pouvoir continuer à récupérer les paquets projetés de l’extérieur.
En effet le 08/11, un détenu a tranquillement escaladé le grillage fixé au bâtiment F, s’est promené sur le toit de celui-ci pour enfin redescendre de l’autre côté.
Le 1er svt ayant surpris cet individu en pleine action a aussitôt ordonné la fermeture du camp .
Nous félicitons le 1er svt et tous les agents présents pour leur professionnalisme, l’ensemble des détenus ayant étés rapidement réintégrés en cellule sans incident.
Le détenu « grimpeur » qui n’a pas eu le temps de se saisir des projections, n’a plus eu d’autre choix que de se présenter aux agents.
Ceux-ci ont pû récupérer la bagatelle de 5 téléphones portables, de la drogue et de l’alcool.

Nous exigeons une sanction exemplaire à l’encontre de ce détenu, ses actes pouvant également être considérés comme une tentative d’évasion.

Nous demandons la sécurisation immédiate de tous les points faibles donnant accès aux zones « neutres » avec notamment l’installation de concertinas de chaque côté des grillages au lieu d’un seul actuellement.

Ceci devrait être assez facile à réaliser puisque l’entreprise qui pose les grillages est encore présente à l’établissement et la D.I. qui a alloué un budget pharaonique à la construction d’un espace socioculturel pour le bien-être des détenus a certainement encore quelques sous à consacrer à la sécurité des personnels et de l’établissement….

Bédenac le 10/11/2017 Pour le bureau local
UFAP / UNSa Justice
Le secrétaire
P. FER

Related posts