Affaire de Saint-Mihiel

Affaire de Saint-Mihiel : vice de procédure…

Le vendredi 24 février 2017, quatre de nos représentants locaux du centre de détention de Saint-Mihiel ont comparu devant le Tribunal de Grande Instance de Bar-le-Duc bien entourés par une quinzaine de collègues venue apporter leur soutien.

En effet, leur ancien Directeur qui faisait preuve de grande lacune dans les relations humaines et ayant su démontrer au quotidien son incapacité à instaurer un dialogue social constructif, avait décidé de porter plainte pour des allégations ou imputations de faits portant atteinte à son honneur ou à sa considération dans un tract affiché du 5 au 23 septembre 2015.

L’avocat de l’UFAP, Maître WINTER, a soulevé lors de sa plaidoirie  un vice de procédure. En effet, l’information judiciaire ouverte par le Magistrat instructeur rendait une ordonnance de renvoi devant le Tribunal le 3 novembre 2016. La citation n’intervenait que le 7 février 2017, soit 3 mois et 4 jours pour un délai de prescription pour ce type d’affaire de 3 mois.

Par cette plainte et par la lenteur des tribunaux, nos quatre militants ont subi pendant 18 mois une pression psychologique énorme !!!

La Procureur de la République a eu des mots durs et difficiles à accepter. Nous ne sommes pas des voyous, nous sommes des représentants syndicaux défendant des conditions de travail  et s’exprimant au  travers d’un droit qui s’intitule la liberté d’expression !

Nous retiendrons deux moments forts concernant cette affaire :

  • l’arrêt des poursuites envers nos amis et militants que nous ne cesserons jamais de soutenir !
  • la mine déconfite de ce Directeur à l’amour propre et à l’égo démesurés…

Il est plus facile d’entraver la liberté d’expression des organisations syndicales que de faire régner l’ordre au sein de nos détentions !!!

Le costume est bien trop grand pour certains…A bon entendeur…

 

                                                                                                                     Le Mercredi 01 mars 2017,                                                                                                                                    Pour l’union régionale,                                                                                               Les secrétaires Généraux.

Related posts