AGRESSION D’UNE C.P.I.P AU C.D D’ARGENTAN : STOP Á LA BANALISATION DE LA VIOLENCE !…

Le 01/03/2017, une C.P.I.P exerçant au Centre de Détention d’Argentan, recevait un détenu en entretien afin de lui rappeler ses obligations légales dans le cadre de sa future permission de sortir.

Dans un accès de colère, ce détenu a volontairement projeté la table d’entretien sur notre collègue, lui occasionnant une blessure physique. Résultat pour l’agent : 22 jours d’arrêt de travail !

L’UFAP UNSa Justice apporte son soutien indéfectible à notre collègue victime de cette agression !

Face à la gravité de cet acte, on pourrait croire que la réponse de l’autorité judiciaire serait ferme et exemplaire. Que la décision viendrait protéger l’agent et faire passer un message clair :

ON NE TOUCHE PAS Á UN AGENT DE L’ADMINISTRATION PENITENITAIRE !

Bien au contraire, pour l’agresseur, une simple amende de 300€ du fait de la requalification de l’infraction en « violence involontaire… »

Alors que le 01 Juillet 2016, dans une dépêche adressée aux fonctionnaires du Ministère de la Justice, le Garde Des Sceaux demande la plus grande vigilance et sévérité envers les auteurs d’agression physique ou verbale à l’encontre des agents de l’administration pénitentiaire, voilà que l’institution judiciaire banalise l’agression de notre collègue !…

Bien heureusement, le Procureur de la République a d’ores et déjà fait appel de cette décision ! Espérons que les suites données à cette affaire seront exemplaires…

En tout état de cause, l’UFAP UNSa Justice condamne le laxisme de certains membres de l’autorité judiciaire face à de tels agissements !

L’UFAP UNSa Justice dénonce une fois de plus le climat d’insécurité dans lequel les agents accomplissent leurs missions et la banalisation de ce type d’agressions au sein d’une filière déjà trop exposée au mal-être au travail.

L’UFAP UNSa Justice exige le transfert immédiat du détenu vers un autre établissement pénitentiaire !

L’UFAP UNSa Justice œuvrera afin que la prévention des risques psycho-sociaux ne soit pas un vain mot. 

A Paris, le 13/03/2017 

Les Représentants Nationaux F.I.P

FARROUDJ Dalila/RIVIERE Jérémy

 Pour l’UFAP UNSa Justice

130317-Agression CPIP au CD Argentan

 

Related posts