APPEL À LA PRUDENCE ET À LA VIGILANCE

Dans la vidéo qu’il a diffusée, en direct sur Facebook, Larossi ABBALA, ancien détenu ciblé et fiché S, a dressé une liste de cibles pour des attentats à venir.

Les Personnels Pénitentiaires y sont clairement cités.

Au début de la vidéo, l’individu fait état de son allégeance à l’Etat Islamique. S’adressant ensuite à tous les musulmans, il les appelle à commettre des meurtres sur « tous les mécréants » (les kouffards), « par tous les moyens possibles ».

Les Personnels de Surveillance sont tout particulièrement désignés comme cibles à abattre.

Ces menaces ne sont pas nouvelles. Déjà en 2013, un forum islamiste relayait des menaces envers les Personnels Pénitentiaires en raison des mauvais traitements que subiraient les détenus de confession musulmane.

Concomitamment aux actes atroces commis par ABBALA, un détenu, déjà l’auteur d’une prise d’otage dans une autre structure et connu de longue date pour sa radicalisation, s’est retranché dans sa cellule à la MA Bois d’Arcy en menaçant de se faire exploser. L’intervention du RAID a été nécessaire.

Heureusement, il ne s’agissait que de paroles.

L’UFAP UNSa Justice appelle l’ensemble des Personnels Pénitentiaires à la vigilance ainsi qu’à la plus grande prudence dans et hors les murs.

L’UFAP UNSa Justice exige de la DAP des directives claires afin de garantir la sécurité de l’ensemble des Personnels tant en milieu fermé qu’en milieu ouvert.

L’UFAP UNSa Justice demande que tout acte de violence commis à l’encontre d’un Personnel fasse l’objet d’une analyse fine afin de savoir s’il existe un lien entre les violences exercées et un processus de radicalisation.

Même si l’arme favorite des terroristes demeure la peur, même s’il convient de ne pas tomber dans la psychose, l’UFAP UNSa Justice, première organisation syndicale de l’Administration Pénitentiaire, n’acceptera pas que les Personnels soient les victimes collatérales de l’attentisme de nos dirigeants.

Paris, le 16 juin 2016

Pour l’UFAP UNSa Justice

Le Secrétaire Général,

Jean-François FORGET.

160616 – Appel à la vigilance

Related posts