CAP DE MUTATION DES SURVEILLANTS ET BRIGADIERS : PRISE DE FONCTION LE 26 JUIN !

La date de prise de fonction des Agents mutés lors de la CAP de mobilité du mois de mars a été fixée au 26 juin (hors postes profilés ou EJ, ERIS…) dans la note de publication des postes vacants offerts à la mobilité des Surveillants et Surveillants Brigadiers.

Cette date n’a jamais changé ! … Alors pourquoi une telle agitation dégueulasse, malsaine et surtout malhonnête auprès des Personnels ? …

Il y a huit jours maintenant, évoquant les difficultés de gestion et d’effectifs pour la période estivale, notamment sur la région parisienne, le DAP par intérim nous proposait de réfléchir à l’hypothèse d’une prise de fonction à des dates multiples des Agents mutés. Ce dernier nous précisait qu’il ne ferait rien sans avoir l’avis des Organisations Syndicales, précisant qu’il ne passerait pas en force !… Dont acte !

Sans attendre, l’UFAP UNSa Justice lui a répondu qu’il n’était pas acceptable de modifier cette date de prise de fonction ; les Agents ayant déjà pris leurs dispositions et les établissements d’accueil étant eux aussi dans l’attente de ces arrivées.

Répondant NON à cette proposition, la Première Organisation Syndicale a émis le souhait que ce sujet soit appréhendé en amont de la note de publication des postes vacants offerts à la mobilité afin que les Personnels aient toutes les informations avant d’émettre leurs vœux de mobilité.

Pour l’UFAP UNSa Justice, nous avions le retour de l’administration visant à ce que toutes les Organisations Syndicales étaient « CONTRE » ce changement de date. Le sujet était donc clos et ne nécessitait pas d’en faire une actualité !…

C’était sans compter sur la bienveillance du syndicat patronal et de sa capacité à nourrir de la désinformation, de lancer des rumeurs et ensuite s’invoquer en sauveur…

A quelle fin ?! … Celle d’une schizophrénie existentielle, d’un manque de reconnaissance, d’une soi-disant organisation syndicale qui passe son temps à torpiller les autres, alors même qu’en son sein elle est en proie à des conflits violents allant jusqu’à démettre de ses fonctions son secrétaire général marchant au passage sur ceux qui ont été leurs pairs.

Si l’UFAP UNSa Justice n’a que faire de tout cela, elle n’accepte pas que l’on parle en son nom (surtout quand c’est pour dire des conneries ! …) et que l’on balade les Personnels avec de l’information bidon !… Pour rappel, la raison d’être des Organisations Syndicales, c’est la défense des intérêts et des droits collectifs et individuels des Personnels et non de s’invoquer en bienveillants après avoir propagé la peur et la colère des Agents … A bon entendeur ! …

Paris, le 27 avril 2017

Pour l’UFAP UNSa Justice

La Fédération

270417 – Prise de fonction – CAP CEA MARS 2017

Related posts