Commission Habillement – Du mieux et du moins bien

Du mieux et du moins bien

Le Mercredi 22 juin, les organisations syndicales étaient conviées à la Commission Habillement.

L’ordre du jour concernait le retour des essais des nouveaux effets vestimentaires et plus particulièrement l’évolution sur les nouvelles matières, les modifications (comme les doubles passants PREJ ou le second scratch des écussons) ainsi que la tenue des ELAC (Equipes Locales d’Appui et de Contrôle), le support de la carte agent justice, l’habillement des personnels techniques, la validation des écussons et enfin un point inscrit à l’ordre du jour (par l’UFAP UNSa Justice) sur la tenue des agents EJ

Cette réunion était présidée par M. GUISTI, Directeur Adjoint de l’Administration Pénitentiaire.

Sur l’évolution des nouvelles matières, les organisations syndicales ont noté une amélioration du confort, par contre l’UFAP UNSa Justice a dénoncé une nouvelle fois la détérioration rapide du tissu, avec un délavement important lors de l’entretien. En effet si les matières bifaces (coton/polyester) sont plus agréables à porter, les agents ayant testé ces effets ont constaté une usure importante du fait des scratchs des gilets pare-balles, mais aussi sur la tenue de l’uniforme. Le tee-shirt DOM en polyester s’est révélé aussi plus fonctionnel.

Notre organisation occultera volontairement les couacs des mesures absurdes perpétrés sûrement par certains de nos pensionnaires travaillant à la RIEP.

Malgré ces premières remontées, la DAP a proposé à la RIEP d’élargir le test de l’évolution de l’uniforme sur un échantillon plus important. Il sera ciblé à la rentrée 3 établissements dont un en outre-mer (environ 600 agents).

Concernant le double passant PREJ, les remontées positives induisent que ce système sera généralisé pour les EJ. Les nouvelles pressions concernant les pantalons de ces PREJ sont aussi adoptées. Cependant, l’UFAP-UNSa Justice sur le sujet des PREJ, a demandé au Directeur Adjoint de convoquer une réunion à la rentrée pour que soit évoqué plus largement leur uniforme. Le DAPA a acquiescé.

Le second scratch sera également adopté pour l’écusson local. Malgré l’avis négatif de la DAP qui souhaitait un seul scratch avec l’écusson national ou local, l’UFAP UNSa Justice a réussi à faire entendre à la DAP l’importance pour les personnels de porter les 2 écussons.

Le DAPA, vu le peu d’enjeu budgétaire s’est rallié à cette évolution et notre organisation s’en félicite.

En 2013, il avait déjà été adopté une nouvelle procédure permettant aux Agents de commander en fonction de leurs besoins sur la base d’un décloisonnement partiel.

Cette nouvelle gestion découlait en partie du projet UFAP-UNSa Justice de décloisonner totalement la gestion de l’uniforme, (projet basé sur l’attribution de points permettant aux Agents de choisir réellement les effets désirés avec la particularité de disposer d’une carte pour le nettoyage dans des pressings traditionnels)

Sur la question de l’entretien de l’uniforme dans des pressings, supporté financièrement par l’Administration, l’UFAP UNSa Justice a essayé de faire comprendre à M. GUISTI l’intérêt pour la DAP de ce système. En effet, les agents n’auraient plus à subir le nettoyage de l’uniforme et les personnes auraient une tenue qui s’userait moins et ne se distendrait pas, avec en finalité un uniforme qui aurait une autre « gueule ».

L’UFAP UNSa Justice se félicite également de la réouverture de ce dossier.

Un sujet sur l’habillement des Personnels Techniques était aussi à l’ordre du jour en référence aux bilatérales du mois d’Avril. Les différents points portaient sur :

  • Une présentation de l’étude et l’opportunité de proposer une tenue unique aux Personnels Techniques, en prenant en compte leurs spécialisations
  • Une proposition de dotation sur les 4 et non 3 spécialisations, que sont la maintenance, la restauration, l’informatique et la santé/sécurité au travail
  • Une proposition de calendrier

L’UFAP-UNSa Justice a réitéré sa demande sur l’obligation de tenues 100% coton et donc sans polyester comme souhaité par la RIEP. Certaines propositions au niveau de la dotation seront à revoir à la prochaine réunion car non conformes aux règles de sécurité.

Une réunion spécifique sur l’habillement des Personnels Techniques aurait été plus judicieuse car l’UFAP UNSa Justice sur le sujet des techniques a eu l’impression de perdre son temps (1/4 d’heure sur 3 heures de réunion) à croire qu’actuellement les sujets propres aux Personnels Techniques, comme la réforme, n’intéressent pas vraiment la DAP.

L’UFAP UNSa Justice demande donc une réunion spécifique sur le sujet des Techniques.

Sur la tenue des ELAC, l’UFAP UNSa Justice a rappelé que les organisations syndicales n’ont pas été consultées sur ce dossier, et vu le manque de cadre d’emploi précis de ces agents, la création d’un brassard n’était pas judicieuse. Comme pour les EJ, ce dossier ne doit pas être abordé avec précipitation.

Les intervenants ont rejoint la position de l’UFAP UNSa Justice.

Enfin, le support de la carte agent justice (GENESIS) est abandonné.

Si l’UFAP UNSa Justice se félicite de la réouverture à notre demande du dossier PREJ, les autres dossiers de l’uniforme des personnels pénitentiaires n’évoluent que très partiellement. Il y a une urgence à entendre nos revendications sur l’entretien, l’évolution de l’uniforme du personnel, les chaussures, pour qu’enfin, le personnel ressemble « à quelque chose » et puisse travailler dignement.

Enfin la commission habillement a fait un point sur la validation des écussons :

Sont validés ; CD Mauzac, MA Guéret, MA Pau, CD Eysses, MA Rochefort, celui du PREJ 33 n’est pas conforme.

Sont validés ; MA Tours, MA Nevers.

Sont validés ; MA Dunkerque, CP Vendin le Vieil, CP Liancourt, MA Arras, CP Beauvais, CD Val de Reuil (1er choix)

Sont validés ; MA Saint Etienne, CP Riom, PREJ Auvergne. Concernant la brigade cynotechnique de Lyon il faut retirer le chiffre 69 et ajouté DISP LYON pour être validé.

Sont validés ; MA Versailles, MA Val d’Oise. Concernant le CD Melun le 2ème choix a été retenu et une demande d’information sur la série limitée a été demandée. La MA Nanterre et l’EPM de Porcheville ont été refusés car le numéro du département ne doit pas apparaître et l’écusson doit être de forme cylindrique.

Sont Validés ; MA Angers, MA La Roche sur Yon, CP Lorient, UHSA Rennes. Le PREJ DISP de Rennes n’est pas conforme.

Sont validés ; CSL Maxéville, MA Sarreguemines, MA Lons le Saunier. Concernant l’ERIS 67 il n’a pas été validé car il manque la balance et le drapeau.

Sont validés ; Pôle PSE DISP Toulouse, CD Muret, PREJ 31. Celui du renseignement pénitentiaire de Toulouse a été refusé et concernant l’EPM de Lavaur il manque la balance.

Il a aussi été validé l’écusson de la place Vendôme.

Paris, le 28 juin 2016

Pour l’UFAP UNSa Justice,

Les membres de la Commission Habillement

270616 – Tract commission habillement

Related posts