Compte Rendu CAP CDC du 17 novembre 2016

Le 17 novembre dernier s’est tenue la dernière CAP de l’année pour le Corps de Commandement.

L’ensemble des organisations syndicales, au travers de déclarations liminaires, ont dressé un état des lieux catastrophique de la situation des Personnels du Corps de Commandement.

L’UFAP UNSa Justice a rappelé l’urgence dans laquelle se trouve ce corps en raison de la grande souffrance des Officiers. Fidèle à nos engagements, notre Organisation Syndicale a proposé d’agir immédiatement en modifiant le règlement intérieur et créant des critères de mobilité. Ces avancées ont toujours été refusées tant par l’administration que par les autres organisations professionnelles élues !…

L’UFAP UNSa Justice a toujours revendiqué la mise en place d’un rang de classement pour la mobilité non profilée et la création de critères objectifs pour la mobilité profilée afin de mettre un terme à « la note de gueule » des DISP.

Voilà plusieurs années que nous essuyons une fin de non-recevoir, sponsorisée par les autres OS.

Mais avec persévérance et détermination, la DAP vient enfin de nous annoncer, qu’une réflexion sur ces critères de mobilité et d’avancement est programmée avec les OS dès le mois de janvier prochain.

Dans la continuité de cette annonce, la DAP a fait savoir aux OS qui en doutent, qu’au-delà de PPCR, des discussions sont en cours, entre le ministère de la Justice et BERCY concernant le financement et les modalités budgétaires d’un plan de requalification et d’une réforme statutaire.

Sur le fond, les dossiers se sont enchainés avec des mémoires plus « farfelus » les uns que les autres. Les avis des Directeurs et DI sont totalement orientés en fonction « du client » désiré. Ainsi, quand on veut quelqu’un, il est qualifié de « super bon », un vrai super héros tout droit sorti d’un « MARVEL » …

Mais pour celui dont on ne veut pas ce n’est pas la même musique : il est tellement mauvais que les critiques n’en finissent plus, certains passages professionnels sont carrément oubliés, voire son entretien n’est pas transmis afin de faire croire que l’agent n’a pas pris contact.

Il n’y a jamais eu autant de mention : « n’a pas le profil » !…

Que dire de plus sur ce fonctionnement d’un autre âge.

L’UFAP UNSa Justice s’est battue pour remettre de l’ordre et mettre en lumière les dossiers d’agents méritants, en cohérence avec notre vision d’une administration qui doit fonctionner de manière où un capitaine ne dirige pas un commandant, où un commandant ne retrouve pas sur un poste fléché lieutenant ou sur une fonction pour « se reposer, pour souffler comme disent certains » petit poste tranquille…s’il en existe !

Force est de constater que, pour une fois, l’AP nous a entendu sur certains dossiers, contre les avis DI. Même si cela ne concerne qu’un petit nombre de cas, l’approche nous a paru suffisamment intéressante pour la souligner.

L’UFAP UNSa Justice, loin d’être naïve, reste plus que jamais mobilisée et vigilante quant aux effets d’annonces souvent restés sans lendemain.

En effet, nous plus que jamais mobilisés, sans mentir ni travestir les choses. La reconnaissance sonnante et trébuchante du Corps de Commandement est notre priorité absolue !

Pour l’instant, la 1ère Organisation Syndicale a fait le choix d’avancer dans les discussions afin de s’engager dans une négociation.

Si le moment venu, nous observons une duperie ou un manque d’intérêts budgétaires, nous stopperons immédiatement toutes discussions !.. Il faudra alors passer à une action forte et solidaire de l’ensemble des Personnels de notre Corps pour faire bouger les lignes !…

Vous l’aurez compris, chers collègues, le chemin à parcourir est encore long mais, pour nous, il ne suffit pas d’envoyer quelques mails en déclarant vouloir tout casser quand les gestes et les actes ne suivent pas le moment venu !

Ne Vous y trompez pas et regardez qui sert l’intérêt du plus grand nombre et qui se sert du plus grand nombre pour défendre ses intérêts ?!…

L’UFAP-UNSa justice, une présence quotidienne…

Paris, le 22 novembre 2016

Les élus UFAP-UNSa Justice

du Corps de Commandement.

241116-cr-cap-cdc-du-171116

Related posts