CORPS DE COMMANDEMENT – COMPTE RENDU DE CAP DU 1er JUILLET 2016

Le 1er juillet 2016 s’est tenue la CAP des Personnels du Corps de Commandement relative à l’examen des candidatures à la mobilité profilée et à la Liste d’Aptitude au grade de Lieutenant.

En préambule, l’UFAP UNSa Justice a fait lecture de sa déclaration liminaire et a détaillé différents sujets. A la suite, le président de séance, Monsieur HEUMAN, adjoint de la Sous-Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales, a souhaité nous faire part de son sentiment en nous apportant des éléments de réponses :

Concernant notre vision du fonctionnement fourbe de la DAP, s’agissant du non-respect des engagements et du calendrier visant la réforme statutaire du Corps de Commandement, l’explication des dérives en matière de RH, de souffrance au travail, de non reconnaissance, l’administration s’est offusquée et défendue de ce qualificatif. Elle nous a indiqué faire de son mieux pour que ce dossier avance, comprenant nos attentes. D’après ses dires, la DAP a une volonté de faire aboutir la réforme des Personnels du Corps de Commandement mais ne dispose pas des moyens pour contraindre les services supérieurs dans sa mise en œuvre. Pour les logements de fonction sur les établissements cités et ceux à venir, Monsieur HEUMAN a déclaré que le DI de LILLE avait été saisi et qu’il allait à nouveau s’occuper de cette affaire afin qu’une réponse puisse être apportée prochainement pour faire respecter les règles de NAS et COP/A sur ces structures.

Ensuite, au chapitre dénonçant le sous-effectif chronique et les vacances récurrentes cumulés aux problématiques de fonctionnement des petites structures, le président de séance a signifié qu’il fallait s’employer à déployer un troisième poste d’Officier sur les petites structures. A cette réponse, solution et revendication de l’UFAP UNSa Justice, retenue et entendue, notre Organisation sera des plus attentives dans le suivi de sa mise en pratique.

Concernant le déroulé de la CAP, nous avons mis en avant la nécessité d’un meilleur suivi RH et des données  »Harmonie » en région. En effet, au regard du faible nombre de candidature(s) sur certains postes, l’administration démontre son manque d’analyse et d’approche envers les agents détenant le potentiel pour couvrir les emplois à responsabilités laissés vacants.

Pour l’examen de la Liste d’Aptitude au grade de Lieutenant, la présidence a été réinvestie par Monsieur LERAITRE S/Directeur des RHRS. Concernant ce point, nous pouvons dire que la casse a pu être évitée. Les listes de priorités régionales, au moins pour celles qui ont subi un « re toilettage » sans aucun suivi, ont été laissées de côté pour une reprise des classements antérieurs de candidatures

Ceci a permis de mettre un minimum de justice dans les promotions.

L’UFAP UNSa Justice, une présence quotidienne….

Paris, le 4 juillet 2016

Les Élus de CAP UFAP UNSa Justice

060716- CR CAP CDC du 010716

Related posts