COUPS DE CANIF DANS L’ENTENTE SYNDICALE INSERTION PROBATION !!!

Fin novembre 2017, l’UFAP UNSa Justice portait à la connaissance des Personnels, la décision définitive du ministère de l’action et des comptes publics, de reporter la réforme statutaire de la F.I.P, en vertu du report global du protocole P.P.C.R.

Dans ce communiqué, la 1ère Organisation Syndicale écrivait que l’heure était à la mobilisation !…

C’est pourquoi,  le 13 décembre 2017, en Organisation Syndicale responsable, l’UFAP UNSa Justice sollicitait une rencontre entre les autres Organisations Syndicales représentatives de la filière. L’objectif étant de faire le point sur la situation et entrevoir « une riposte unitaire » au côté des Personnels.

 

Cette démarche allait recevoir un premier coup de canif de la part du collectif CGT Insertion Probation, qui s’était empressé de communiquer dans son coin, sur une future action, définissant du jour et des modalités (manifestation à Paris le 1er Février),  alors même que nous venions de les inviter à créer un front commun…

 

Dans l’intérêt collectif, l’ensemble des autres Organisations Syndicales a laissé la CGT monter son opération, ne souhaitant pas se désunir et ainsi jouer le jeu du gouvernement.

Par conséquent, de cette rencontre, il en a découlé un communiqué commun et une lettre commune adressée au Président de la République, sollicitant une rencontre unitaire que l’Elysée a accepté et programmée au 25 janvier 2018…

 

Depuis, il y a eu les évènements de janvier et le report de cette rencontre sollicitée par l’Elysée. Mais ce n’est pas tout !… En  effet,  nous  venons  d’apprendre  ce  vendredi  2  février,  par  l’intermédiaire  de  la  Conseillère  du  Président  de  la République, qu’il n’y avait plus de front syndical sur la question statutaire ; le collectif CGT ayant fait savoir à celle- ci  qu’il  souhaitait  être  reçu  seul  !C’est  donc  le  deuxième  coup  de  canif  de  leur  part !…  Les  Personnels apprécieront !

 

Au moment où l’unité syndicale est primordiale, face à un gouvernement qui n’envisage que les mesures d’économies, d’austérités ou de départs volontaires, la CGT Insertion Probation décide de faire cavalier seul…

 

Un choix tout simplement suicidaire, que les Personnels risquent de payer CASH !…

 

Qu’à cela ne tienne, l’UFAP UNSa Justice, fort de sa représentativité au sein des S.P.I.P, de la D.A.P, mais aussi du ministère de la Justice, sera reçue cette semaine.

 

La priorité pour l’UFAP UNSa Justice reste le déploiement de la réforme statutaire le plus tôt possible et à défaut, le rattrapage statutaire de cette année 2018 sur 2019 et 2020 et non 2021 ; ou, la compensation indemnitaire du manque à gagner pendant cette année 2018.

 

Mais gageons que cette démarche irresponsable de ce collectif, ne tue pas dans l’œuf les chances de réussite…

 

A Paris, le 05/02/2018

Pour l’UFAP UNSa Justice

Les Secrétaires Nationaux F.I.P.

050218-Coups de canif dans l entente syndicale insertion probation

Related posts