Courrier adressé à Mme DECROIX Directrice Interrégionale de la D.I.S.P Grand Est

Objet : Signalement concernant les conditions de travail des C.P.I.P intervenant au sein de la Maison d’Arrêt de Sarreguemines.

Madame la Directrice Interrégionale,

Nous avons l’honneur d’appeler votre bienveillante attention sur les conditions de travail des C.P.I.P intervenant à la Maison d’Arrêt de Sarreguemines.

Lors d’une visite syndicale, en date du 28 Février 2017, l’UFAP UNSa Justice a appris le manque de moyens matériels mis à disposition des C.P.I.P de la Maison d’Arrêt.

En effet, ces agents ont la lourde tâche d’assurer la prise en charge de l’ensemble de la population pénale de l’établissement pénitentiaire, soit 136 détenus. Toutefois, les personnels d’insertion et de probation doivent remplir leurs missions, dans des conditions particulièrement défavorables.

Pour cause, ces quatre personnels (3 C.P.I.P et 1 personnel administratif) ne disposent que d’une seule pièce, d’à peine 10 m2, pour non seulement, assurer la gestion administrative, mais aussi, préparer et formaliser leurs entretiens, ainsi que leurs écrits professionnels. De plus, l’accès informatique n’est pas optimal, puisque ce local n’offre pas de matériels informatiques suffisant pour que chacun puissent travailler simultanément.

Madame la Directrice, les normes en matière de sécurité et d’ergonomie au travail ne sont clairement pas respectées. 

Vous l’aurez compris, il est urgent de remédier à cette situation génératrice de risques psychosociaux et de souffrance au travail.

Il est donc nécessaire de réaménager et d’agrandir le local destiné au S.P.I.P, au sein de la Maison d’Arrêt de Sarreguemines. Celui-ci doit impérativement comporter :

  • 4 bureaux
  • 4 espaces de rangements ergonomiques et adaptés ;
  • 4 accès informatiques.

En conséquence, l’UFAP UNSa Justice, en tant qu’organisation syndicale majoritaire sur la Direction Interrégionale du Grand Est, vous demande de prendre rapidement les mesures nécessaires, afin de garantir aux personnels du S.P.I.P de Sarreguemines, des conditions d’exercice efficientes.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Madame la Directrice, l’expression de nos sentiments respectueux et dévoués.

Les représentants nationaux F.I.P

Pour l’UFAP UNSa Justice

 

 

Related posts