Courrier US- DAP- Dysfonctionnements de la CAP de mobilité des Surveillants et Surveillants Brigadiers du 13 au 24 juin 2016

Madame la Directrice,

Les Syndicats UFAP UNSa Justice, SNP FO Personnels de Surveillance, CGT pénitentiaire et leurs représentants élus et siégeant à la CAP des Personnels du Corps d’Encadrement et d’Application, se permettent de vous saisir en ultime recours suite aux très nombreux dysfonctionnements qui accompagnent la tenue de la CAP de mobilité à venir des Surveillants et Surveillants Brigadiers.

En effet, nous échangeons avec vos services depuis quelques semaines afin de faire remonter les problématiques et les très nombreuses erreurs que nous constatons dans la base de données des vœux de mobilité des Agents.

Si, depuis plusieurs CAP un certain nombre de problèmes sont dénoncés par les représentants du Personnel, le stade actuel n’a jamais été atteint. D’ailleurs, vos propres services nous font état de nouvelles difficultés techniques, liées entre autres, au logiciel et surtout à la lenteur du réseau informatique du Millénaire 3.

Aussi, en représentants responsables nous avons sollicité auprès de vos services ainsi que de votre Adjoint, le report de cette CAP afin que nous puissions ensemble assainir la base de données des vœux des Agents, avec comme unique volonté : de faire en sorte que cette CAP de mobilité puisse se tenir en ayant un outil fiable afin de pouvoir muter les Personnels en toute transparence et équité !… 

Le manque de cohérence dans les classements, les cotations de rapprochements de conjoints erronées voire oubliées, les Agents en congés parentaux écartés de leurs droits à la mobilité, les fiches d’Agents tronquées, des vœux non pris en compte, la liste n’étant pas exhaustive, sont autant de situations qui ne permettent plus de siéger en toute sérénité !

Tous les jours, nous découvrons de nouvelles anomalies qui s’additionnent à celles que nous signalons déjà quotidiennement ! … Nous ne pouvons décemment siéger en l’état !…

Aussi, nous sommes le 6 juin 2016, soit à moins de huit jours de la date prévue pour la tenue de cette CAP. Il y a plus d’une centaine Agents dont les vœux n’apparaissent pas dans la base, sans compter toutes les autres erreurs que les uns et les autres font remonter quotidiennement. Comment, dans de telles conditions préparer une CAP, dont on peut estimer le volume à 1400 ou 1500 mouvements de mobilité ?!

Avec la meilleure volonté, c’est impossible !… D’où notre demande de report pour mettre à profit ce laps de temps avec vos services et disposer d’un outil le plus fiable possible, comme nous l’avons fait en début d’année concernant le Tableau d’Avancement de Surveillant à Surveillant Brigadier.

Enfin, cette demande vise uniquement à respecter l’intérêt de nos Collègues attendant d’être mutés !… Faire un amalgame avec l’action que l’Unité Syndicale a engagé sur un tout autre plan, conduira l’administration à faire une erreur majeure !

Dans l’attente de vous lire, les Syndicats UFAP UNSa Justice, SNP FO Personnels de Surveillance et CGT pénitentiaire et leurs représentants élus et siégeant à la CAP des Personnels du Corps d’Encadrement et d’Application vous prie d’agréer, Madame la Directrice, l’expression de leurs considérations distinguées.

Pour l’UFAP UNSa Justice           Pour le SNP FO Personnels de Surveillance                 Pour la CGT Pénitentiaire

Le Secrétaire Général                 Le Secrétaire Général                                                 Le Secrétaire Général Adjoint

Jean-François FORGET               Emmanuel GAUTHRIN                                                          Christopher DORANGEVILLE

070616 – Courrier US – Dysfonctionnements CAP de Mobilité juin 2016

 

Related posts