CP CONDÉ-SUR-SARTHE RAS-LE-BOL, LA COUPE EST PLEINE !

Hier, dimanche 25 juin, l’établissement de Condé-sur-Sarthe a, UNE FOIS DE PLUS, UNE FOIS DE TROP, défrayé la chronique pénitentiaire !

Ce « cinglé » voulait se faire du bleu ! 

Lors de la mise en place des promenades, un détenu fou furieux s’est jeté sur deux de nos collègues un pic à la main ! Le forcené a utilisé cette arme artisanale, d’une taille impressionnante, dans l’objectif d’attenter à leur vie.

L’un d’entre eux a été très sérieusement blessé par les coups reçus à la tête et au dos : HUIT POINTS DE SUTURE !

Pour l’UFAP UNSa Justice, il ne fait aucun doute que cet acte intentionnel est une TENTATIVE DE MEURTRE ! 

Les nouvelles de notre collègue blessé sont plutôt rassurantes et, fort heureusement, ses jours ne sont pas en danger. En revanche, il est particulièrement choqué et psychologiquement atteint !

L’UFAP UNSa Justice apporte tout son soutien au collègue durement touché dans sa chair et lui souhaite un prompt rétablissement.

Notre Organisation Syndicale félicite l’EXCELLENTE REACTION des Personnels présents dont le sang-froid et le professionnalisme ont permis de mettre fin à cette odieuse et lâche agression, évitant ainsi un véritable drame !

Au vu de la violence de l’agression et de sa préméditation, la volonté de tuer du détenu ne fait guère de doute. La Justice doit s’orienter vers une procédure criminelle !

Pour l’UFAP UNSa Justice, une garde à vue s’impose !

Pour notre Organisation Syndicale, ces faits d’une extrême violence démontrent une fois encore que la gestion des détenus violents et/ou déséquilibrés DOIT faire l’objet d’une réaction URGENTE de la DAP : les Personnels doivent disposer des moyens nécessaires pour les gérer sans se mettre en danger et risquer leur vie quotidiennement !

L’UFAP UNSa Justice revendique la création de structures pénitentiaires, à taille humaine, adaptées aux profils des détenus avec un niveau de sécurité en adéquation avec leur niveau de dangerosité !

L’UFAP UNSa Justice exige que cette revendication fasse l’objet d’une étude approfondie et d’un débat constructif.

L’UFAP UNSa Justice soutient et soutiendra les actions qui seront menées sur cet établissement.

Paris, le 26 juin 2017

Pour l’UFAP UNSa Justice

Le Secrétaire Général,

Jean-François FORGET

260617 – Circulaire CP Condé sur Sarthe

Related posts