CP PERPIGNAN: AGRESSION DEVANT LA PORTE DE LA PRISON

PERPIGNAN le 15 février 2016

Les faits se sont déroulés devant la porte de la prison, se qui les rendent particulièrement graves.

Alors qu’un surveillant faisait entrer les familles des détenus pour les parloirs, la visiteuse d’un de nos pensionnaires s’est présentée en retard.

Le surveillant, avant de faire pénétrer qui que ce soit à l’intérieur, a l’obligation de procéder à la vérification des identités pour vérifier les droits de visite.

Il lui a donc naturellement interdit l’accès pour des raisons de sécurité que tout le monde peut comprendre… Tout le monde, sauf elle !!!

Le père du même détenu (qui n’a pas de permis de visite et qui accompagnait cette femme) est arrivé à sa rescousse et a pris à parti notre collège en ces termes :

« Ma parole ! Je t’attends dehors ! Dès que tu sors, je te fais un bisou, je t’arrache la tête et je t’encule ! Tu es mort ! ».

Joignant le geste à la parole, il lui a porté un violent coup à l’épaule.

Des collègues présents sont intervenus pour protéger le surveillant des parloirs. Ce dernier va déposer plainte pour agression.

Nous voulons des sanctions exemplaires !

Et un passage en comparution immédiate au TGI.

 

Le secrétaire local UFAP/UNSA justice

REIG Johann

Related posts