CRITÈRES DE MOBILITÉ C.P.I.P : DES AMÉLIORATIONS A MINIMA !

Le 26 Janvier 2017, l’UFAP UNSa Justice a participé à deux réunions multilatérales concernant la révision des critères de mobilité C.P.I.P. Pour notre organisation, cette réunion devait être l’occasion d’obtenir de réelles avancées en matière de mobilité.

C’est en partie le cas, puisque sur le plan technique, la D.A.P a annoncé que dès 2017, les C.A.P de mobilité seraient réalisées via le logiciel H@RMONIE. Logiciel utilisé actuellement pour les C.A.P des autres personnels.

Pour autant, quelle ne fut pas notre stupéfaction, lorsque les deux organisations syndicales majoritaires de la filière, ont déclaré, que les C.A.P de mobilité étaient « très claires » et que ces discussions n’avaient pour objectif, que d’entériner ces « clarifications ».

Qu’à cela ne tienne ! L’UFAP UNSa Justice a quant à elle porté les revendications du terrain.

L’UFAP UNSa Justice a revendiqué : Les propositions de la D.A.P :
-La transmission systématique du nombre de points détenus par l’agent faisant une demande de mobilité (une fois les vœux clôturés) : Concernant ces deux points, l’Administration pourrait être favorable pour les C.A.P à venir. Toutefois, il est à noter que l’O.S majoritaire de la filière, est quant à elle défavorable à un quelconque classement… Celle-ci n’y voyant « aucun intérêt » pour les personnels…Ces derniers apprécieront donc la transparence à leur égard…
-La création d’un classement individualisé, transmis à chaque agent candidatant à la mobilité :
-L’attribution d’1point/an, pour les deux premières années d’affectation : Sur ce point, la D.A.P a refusé de se prononcer. Cette dernière renvoyant les organisations syndicales au statut particulier des C.P.I.P. Celui-ci actant un blocage sur poste lors des deux premières années d’affectation.

L’UFAP UNSa Justice saura donc soulever ce point lors des discussions statutaires à venir.

L’attribution d’1 point/an pour l’ancienneté dans la demande, plafonnée à 10 points pour l’ensemble de la carrière : La D.A.P est défavorable à cette demande. Elle justifie sa position en évoquant des difficultés de gestion, pour « une plus-value quasi nulle pour les personnels ».
La priorisation ultra-marine, pour les agents justifiant de leurs C.I.M.M (Centre d’Intérêts Matériels et Moraux) dans les D.O.M/T.O.M : L’UFAP UNSa Justice a été particulièrement vigilante sur ce point. La proposition de l’Administration vise à attribuer aux agents qui justifient de C.I.M.M dans les DOM/TOM, une bonification forfaitaire de 3 points. Pour l’UFAP UNSa Justice cette proposition constitue une simple mise en conformité législative. Elle révèle un manque de considération pour les personnels ultra-marins, qui rappelons-le, exercent leurs fonctions à des milliers de kilomètres de leur famille.

 

L’UFAP UNSa Justice a été particulièrement surprise de la position de la CGT Insertion Probation sur la question. Après des années d’immobilisme sur le sujet, voilà que celle-ci revendique la priorisation ultra-marine absolue ! Pour autant, elle freine sa mise en application immédiate, malgré un avis favorable unanime des autres O.S du C.T.A.P sur la question.

 

Néanmoins, pour l’UFAP UNSa Justice un accord peut être trouvé. En effet, la D.A.P pourrait accepter de majorer cette bonification, par l’attribution d’un 1 point/an, pour chaque année d’éloignement.

 

Pour notre O.S, ce consensus ne représente cependant qu’une première étape !… Celle-ci devra aboutir, in fine, à une priorisation totale des ultra-marins.

En résumé, ce sont des pistes d’amélioration a minima qui ont été retenues par l’Administration. Pour l’UFAP UNSa Justice, c’est loin d’être suffisant ! C’est pourquoi, et n’en déplaise à certains, la 1ère O.S du Ministère de la Justice, compte bien aller au bout de ces discussions en défendant avec pugnacité ses revendications !

L’UFAP UNSa Justice : une O.S qui ne fantasme pas ! Une O.S qui porte les revendications du terrain ! 

A Paris, le 26/01/2017

Pour l’UFAP UNSa Justice

Les représentants nationaux F.I.P

260117-Criteres de mobilite CPIP- Des ameliorations a minima

Related posts