D’ABORD DES PUNCHING BALL MAINTENANT DES CIBLES

Il est maintenant bien connu que dans toutes les prisons de France et de Navarre, l’uniforme n’impressionne plus. Et ce grâce à notre administration bien plus concernée par les conditions de vie des détenus que l’intégrité physique des personnels.

 

Le CP Lille qui n’échappe pas à la règle, a malheureusement passé un cap dans ce domaine. La semaine dernière, un collègue et son épouse se sont lâchement fait agresser au pied de leur logement par une bande de voyous. Ces derniers nullement impressionnés par un retour à la case prison et surement ragaillardis  par les séances de sport prises au frais de la princesse, n’ont pas hésité à lyncher notre collègue pour un seul motif :

C’est un « MATON ! »

 

Ce surveillant s’est vu infliger 4 jours d’ITT et ne doit son salut qu’à l’intervention de proches, à qui il a été prescrit également des ITT. Malheureusement, force est de constater qu’aujourd’hui,  ces pauvres victimes de la société, réinsérées à coup de labellisation RPE et de bienveillance de notre direction ne s’arrête pas à des choses aussi basiques. Cette nuit vers 3h du matin, 2 individus à pied (surement d’anciens clients) sont venus tranquillement sur le parking de la Maison d’Arrêt avec un objectif clair :

 

Bruler des voitures de Surveillants ! 

 

Bilan : 2 véhicules de personnel incendiés et dégradés. Et le tout dans un détachement et une confiance sans aucunes mesures. S’il y a bien une chose que l’on peut rendre à notre direction, c’est que maintenant les crapules ont encore plus d’assurance !!!

 

L’UFAP UNSa justice soutient les collègues et reste à leur disposition pour toutes les démarches qu’ils souhaitent entreprendre.

 

L’UFAP UNSa justice  exige une VRAIE sécurisation de la Maison d’arrêt et ce dès l’entrée sur le domaine, de manière à ce qu’il ne soit pas ouvert aux 4 vents.

 

L’UFAP UNSa justice exige que les personnels soient indemnisés à hauteur du préjudice financier subi suite à ces incendies.

 

Pour le bureau Local L’UFAP UNSa justice

Benoit NORMAND

Related posts