DAESH s’installe au Gasquinoy ! – Béziers CP

Alors que le gouvernement estime que 1500 des 66000 détenus en France sont radicalisés, le C.P de Béziers compte à lui seul une vingtaine de détenus radicalisés sans compter ceux en voie de radicalisation. En effet, si le quartier d’isolement accueille 5 détenus radicalisés, une dizaine de détenus radicalisés se promènent librement sur les différents bâtiments de la détention dont un recruteur de DAESH sur la MA1. 

Il est inadmissible que notre administration vive éternellement avec des œillères et qu’elle s’accommode d’une telle situation.

Nous constatons que plus rien n’avance !

Nous condamnons fermement nos dirigeants qui font preuve d’un incroyable aveuglement devant la gravité de la situation.

L’ensemble des personnels du C.P de Béziers qui sont pour la plupart très attachés à leur établissement ne souhaite qu’une seule chose : Travailler en toute sécurité, dans la sérénité….. !

N’attendez pas la vidéo d’un personnel égorgé sur internet, ou une action concertée sur plusieurs structures au même moment, ou tout simplement l’attaque de notre établissement depuis l’extérieur !? 

Le temps n’est plus à la discussion, mais à l’action !

Nous exigeons une prise de conscience générale et des décisions fortes et courageuses pour que notre établissement puisse repartir à l’assaut des enjeux qui nous attendent.

Nous exigeons d’URGENCE la création de structures spécialisés avec une prise en charge spécifique pouvant héberger ce type de profil.

Ça suffit ! Il en va de la vie des personnels !

Béziers, le 16 Septembre 2016,

Le secrétaire local UFAP-UNSa Justice,                                                                                   

CAUJOLLE  Fabrice

Related posts