Déclaration Liminaire CAP CDC du 4 mai 2017

Monsieur le Président,

Nous voici de nouveau réuni pour la CAP d’avancement 2017.

L’UFAP UNSa Justice constate une fois plus, après étude des documents de travail, que l’Administration Pénitentiaire se moque réellement de ses officiers. Les rangs de classements établis en DI ,ne ressemblent à rien, pire, cela s’apparente à de la provocation pour les Personnels qui tiennent tous les jours vos détentions et que certains appellent Officiers de coursives….

C’est à croire que vous n’entendez rien, peut-être du fait que vous êtes convaincu du bien fondé de votre  »pensée unique ». Alors aujourd’hui, nous vous demandons de nous expliquer clairement et ce avant le début de la CAP, comment et sur quelles bases les rangs de classement en DI sont établis ? Si toutefois vous le savez !!!

A défaut d’être clair avec les Organisations Professionnelles, vous devez à vos Personnels la transparence et la franchise. Nous avons bien compris que vous ne vouliez pas aborder le sujet des critères pour la mobilité et que vous jouez le pourrissement. Quand est-il du Tableau d’Avancement.

Un poste à responsabilité ne peut, à lui seul, justifier de voir passer un agent  devant tous les autres, d’autant que c’est vous qui les avez placés sur la fonction en toutes connaissances de causes. L’ancienneté, vous n’en tenez pas compte. La notation quand elle est faite, est établie en dépit du bon sens et le plus souvent à l’arrache sur un coin de table.

Pour l’UFAP UNSa Justice l’ensemble des officiers proposables doivent apparaître dans ces tableaux et seule la CAP Nationale est souveraine quand aux choix des candidats. Votre oligarchie doit cesser.

La vérité même plus cachée, est que vos DI veulent à tous prix promouvoir les gens autour d’eux quitte à écraser les autres  »appelés non utiles » pendant plusieurs années. Il n’y a qu’à regarder la conception des listes pour s’en rendre compte. Cela suffit.

Que dire des agents qui attendent de devenir Commandants ou qui attendent désespéramment de devenir fonctionnels ??? Le statut de Personnel du Corps de Commandement de 2006 est quasi mort !!!

Certains critiquent ici et là la future réforme du Corps de Commandement, mais ont cautionné pendant des années, sans oublier de se servir au passage, ce mode de fonctionnement injuste et dégradant. Alors sachez tous,  que le relevé de conclusion que seule l’UFAP-UNSa Justice à signé, est le seul moyen de remettre de l’équité dans l’avenir des officiers.

Vous demandez travail, abnégation et loyauté, mais vous ne renvoyer que du mépris, injustice et frustration en retour. Quand allez vous vous remettre en cause….

A BON ENTENDEUR

  L’UFAP UNSa Justice, une présence quotidienne. 

Paris le, 4 Mai 2017 

Les représentants de CAP  UFAP-UNSa Justice

L.DUCCESCHI

P.MONTRE

D. KLINGLER

040517 – DL CAP CDC du 4 Mai 2017

Related posts