ET LA PROCHAINE, CE SERA POURQUOI…UN PAQUET DE TABAC ?

Encore une prise d’otage ce vendredi 30 juin 2017… La troisième en à peine un mois !

Au CP Saint-Quentin-Fallavier, une nouvelle prise d’otage d’un Personnel s’est déroulée en fin d’après-midi à l’unité sanitaire.

A l’aide d’une arme de fabrication artisanale, un détenu a retenu en otage un de nos collègues trois heures durant. Si notre collègue n’a pas été blessé physiquement, c’est une vie, une famille qui bascule encore dans le traumatisme !

L’UFAP UNSa Justice dit STOP, ça suffit !

C’est toute une profession qui est de nouveau marquée par un énième fait de violence, une énième agression.

L’UFAP UNSa Justice apporte tout son soutien à notre collègue et à sa famille. Notre Organisation Syndicale félicite et remercie l’ensemble des femmes et des hommes qui ont géré avec professionnalisme et sang-froid cet événement douloureux et marquant.

Esprit de corps, solidarité, dévouement, empathie ne sont pas de vains mots pour celles et ceux qui interviennent quotidiennement en première ligne !

Le profil du renégat laisse plus que songeur…

Arrivé par mesure d’ordre d’une autre structure, 48 heures avant, en raison de son comportement instable et violent, il avait prévenu de son intention de commettre son méfait ! Pour notre Organisation Syndicale, il s’agit encore d’un acte CRIMINEL !

Au-delà de la gestion des affectations, se pose, pour l’UFAP UNSa Justice, la sempiternelle question des structures adaptées aux profils des détenus.

Depuis 1992, notre Organisation Syndicale revendique et milite pour la création d’établissements spécialisés à taille humaine, pourvus d’effectifs suffisants et au régime de détention adapté aux profils des détenus.

Pour l’UFAP UNSa Justice, la création de ces structures va de pair avec une refonte des métiers pénitentiaires et des régimes de détention : repositionnement des Personnels au cœur du dispositif, instauration du travail en équipe pour lutter contre le sentiment d’isolement, rétablissement de l’autorité et renforcement de la sécurité.

HÉ HO, la DAP ! On s’y met ou pas ? 

L’UFAP UNSa Justice, UN COMBAT QUOTIDIEN POUR LES PERSONNELS PÉNITENTIAIRES ! 

L’UFAP UNSa Justice, UN COMBAT QUOTIDIEN POUR UNE POLITIQUE PÉNITENTIAIRE À LA HAUTEUR

DES ENJEUX ET DES COMPÉTENCES RÉELLES DES PERSONNELS !

Paris, le 3 juillet 2017

Pour l’UFAP UNSa Justice

Le Secrétaire Général,

Jean-François FORGET

030717 – Circulaire Prise d’otage Saint-Quentin Fallavier

Related posts