Evasion

Le 21 septembre 2017 aux alentours de 14h00, un détenu du CP de Nancy bien connu des services pénitentiaires et judiciaires pour des faits de tentative d’évasion avec explosifs, a réussi à se soustraire de son escorte non sans mal.
L’ÉVASION ÉTAIT PRÉMÉDITÉE!
Malgré une fouille à corps et la sécurisation des menottes et entraves avec les serrures de sécurités verrouillées. Celui-ci a réussi à se débarrasser de ses moyens de contraintes. A l’ouverture du fourgon, il a donné un violent coup de coude au premier agent et a bousculé le second afin de s’évader. Une course poursuite s’engage, le détenu prend le temps de stopper sa course afin de rire au nez des agents et d’enlever son haut de survêtement trop voyant. Bizarre pour un détenu qui a soit disant des problèmes de cœur et qui était extrait pour des douleurs au genou…

Grace au sang-froid des agents et du passage de deux motards de la Police, l’alerte est donnée et le fuyard est interpellé par les forces de l’ordre. Lors de la fouille avant son placement en garde à vue, il a été découvert une clé tube pour menotte et un papier avec adresse et numéro de téléphone.

Monsieur le directeur au lieu de vouloir mettre la pression aux agents extraction, qui vous affirme que la sécurité des moyens de contrainte était verrouillée. Essayer de trouver des solutions afin que vos agents dont vous êtes responsable pénalement pour leur intégrité physique et morale, travaillent en toute sécurité !

L’UFAP UNSa Justice félicite les agents ainsi que les forces de l’ordre pour leurs réactivités.

L’UFAP UNSa Justice demande l’utilisation systématique de la ceinture abdominale pour les détenus escorte 2 et 3 afin de limiter les mouvements de poignet et le retour systématique des extractions à trois agents !

L’UFAP UNSa Justice exige le transfert de ce détenu dans les meilleurs délais pour des raisons évidentes de sécurité !

Nancy, le 22 septembre 2017.
Le Secrétaire Local,
N. JASNIEWSKI,

Related posts