Grave agression… !!!

Mercredi 14 février 2018, le personnel du CD de Montmédy a une nouvelle fois subi la violence gratuite et lâche d’un de nos pensionnaires.
En effet, le détenu C, très défavorablement connu, a commencé par menacer verbalement les agents du quartier fermé en se rendant à la douche.
Le chef adjoint du bâtiment ayant entendu les propos obscènes et déplacés de cette crapule, est venu à sa rencontre pour lui ordonner de cesser immédiatement ces menaces.
Mécontent de devoir se taire, le détenu C s’est alors jeté sur notre collègue Frédéric et n’a pas hésité un seul instant pour lui asséner un violent coup de tête et plusieurs coups de poings au visage.

A la suite d’une difficile  maîtrise, ce voyou sera finalement placé en prévention au quartier disciplinaire.

L’UFAP  de Montmédy tient à féliciter les agents qui ont dû maîtriser cet énergumène particulièrement agité et violent.

L’UFAP  de Montmédy souhaite un prompt rétablissement à notre collègue et ami Frédéric, le félicite pour son courage et le soutien indéfectible de ses agents.

 

Nous sommes fiers de travailler à tes cotés et nous t’assurons qu’au besoin nous t’aiderons dans tes démarches.

 

Par ailleurs, l’UFAP de Montmédy s’offusque de voir arriver dans notre établissement des détenus particulièrement signalés pour des faits de violences sur personnels.
En effet, cette semaine, nous avons reçu deux détenus avec un palmarès édifiant… Inquiétant!!!

 

La directrice adjointe en fera d’ailleurs l’amer constat après un entretien pour le moins mouvementé et houleux avec l’un de ces deux énergumènes.
Le Centre de Détention de Montmédy serait-il devenu un établissement « pilote » voué à ne recevoir que des détenus particulièrement violents ???

Alors que nous sortons d’un conflit social historique pour réclamer plus de sécurité, il serait urgent de mettre en application ce qui a été signé !

En attendant la mise en place de l’intégralité du relevé de conclusions, il faut nécessairement appliquer des modalités de gestions spécifiques pour ces détenus dont la dangerosité n’est pas seulement potentielle mais véritablement avérée !!!

Comme nous l’avons déjà dit, et à de très nombreuses reprises, nous n’accepterons jamais d’être exposés inutilement à la violence et à la folie de certains détenus !

Nous devons absolument nous réunir afin de mettre dès à présent en place des protocoles, des dispositifs, nous permettant de gérer la population pénale comme il se doit mais aussi et surtout en toute sécurité !!!

                                                                                                                        Le bureau local

Related posts