INCIDENTS A VOLONTE – Tract UFAP Unsa Justice CP LE HAVRE

Le 29 juin 2017

Le 28 juin 2017 à 14h50 au 1er CD1, 2 détenus ont une violente altercation physique dans l’atrium. Le surveillant d’étage et la surveillante distribution cantines présents sur les lieux isolent un des voyous afin de mettre fin à l’incident.

Pendant que l’agent d’étage  essayait tant bien que mal de désamorcer la situation, le 2ème individu a tenté de lui prendre son trousseau de clés pour ouvrir la grille de la coursive.

Le professionnalisme et le courage des collègues leurs ont permis de déclencher l’alarme API et de maîtriser l’individu.

Ce même jour à 15h00 au 1er MA, un détenu frappe violemment à la porte de sa cellule. Lorsque le surveillant d’étage se rend à celle-ci, le détenu lui force le passage et se retrouve sur la coursive. Malgrès plusieurs injonctions des collègues présents le détenu n’a pas voulu réintégrer sa cellule. Il a fallu utiliser la force stricte et nécessaire afin de réintégrer ce dernier.

Encore une fois, les agents ont su démontré leur sang froid et leur professionnalisme.

A l’heure où les objectifs chiffrés et les suppressions de postes prennent le pas sur les conditions de travail des personnels, les événements viennent une fois de plus nous démontrer que l’isolement des agents sur les coursives va à l’encontre de leur sécurité.

VOS PERSONNELS NE SONT PAS DE LA CHAIR A CANON !!!

L’UFAP UNSA JUSTICE exige des sanctions exemplaires.

L’UFAP UNSA JUSTICE félicite l’ensemble des agents pour leur professionnalisme et se tient à leur entière disposition.

L’UFAP UNSA JUSTICE ne restera pas immobile face à la banalisation de la souffrance des personnels.

Pour Le bureau local

Related posts