Articles

Situation des C.I.P. du CP Lille : Pour l’UFAP-UNSa Justice, le respect et la défense de TOUS !!!

Écrit par Pour l’UFAP-UNSa Justice - Le Secrétaire Général, Jean-François FORGET .

Depuis maintenant quelques semaines, l’UFAP-UNSa Justice est la seule organisation syndicale à défendre les intérêts des personnels de tous corps et grades confondus au sein des différents groupes de travail.

A ce titre, l’UFAP-UNSa Justice s’emploie de défendre au mieux l’intérêt général des Personnels en proposant de manière cohérente, des solutions devant permettre d’appréhender dans les meilleures conditions possibles, la restructuration des établissements lillois.

A ce jour, 4 réunions se sont tenues dans le cadre du groupe de travail n°4 consacré au devenir des personnels d’insertion et de probation.

La direction interrégionale de Lille ainsi que la direction du CP Lille ont en parallèle de ce groupe de travail, réuni tous les CIP du CP Lille le jeudi 4 novembre 2010 afin de leur annoncer :

D’une part, la clôture du groupe de travail les concernant.

  • - D’autre part, les positions prises sans concertation par l’administration centrale à savoir :

- 3 postes supplémentaires à la MA Sequedin pour passer de 8 à 11.

-  3 postes vacants à l’antenne SPIP 59.

-  2 postes vacants au CP du Havre.

-  2 postes vacants à la MA Valenciennes.

-  2 postes vacants au CP de Laon.

-  1 poste vacant à la MA Douai.

-  1 poste vacant au CP Longuenesse.

-  1 poste vacant à la MA de Beauvais.

-  1 poste vacant à la MA de Compiègne.

Du 17 au 22 novembre, tous les CIP du CP Lille seront reçus lors d’entretiens individuels à la DI afin d’exprimer leurs vœux.

Si l’UFAP-UNSa Justice ne peut que se féliciter d’avoir obtenu 3 postes supplémentaires sur la MA Sequedin, nous ne pouvons que nous interroger sur ce qui pousse l’administration à maintenir seulement 9 postes sur le CP Annœullin !

Comme pour les Personnels de surveillance, l’UFAP-UNSa Justice revendique une priorité donnée à l’ensemble des CIP du CP Lille, sur l’ensemble des postes vacants en tenant compte des critères de CAP, sans pour autant imposer aux CIP de Sequedin une mobilité.

C’est pour la 1ère Organisation syndicale un préalable indiscutable !

Parallèlement, l’UFAP-UNSa Justice revendique l’ouverture à minima de  2 postes supplémentaires pour le CP Annœullin pour permettre aux agents de cette filière de travailler dans des conditions décentes, offrant un service de qualité aux personnes qui nous sont confiées.

Pour l’UFAP UNSa Justice tous les moyens doivent être mis en œuvre afin d’accompagner les Personnels dans les meilleurs conditions.

Par contre, l’UFAP UNSa Justice n’acceptera pas que cela se fasse au détriment de l’intérêt collectif des Agents et se battra sans relâche contre les arrangements entre amis orchestrés par certains syndicats soi-disant représentatifs de la filière d’insertion et de probation.

 



Version Imprimable