Nouveau rendez-vous avec la G.D.S. : L’UFAP UNSa Justice claque la Porte !

Au regard de la mobilisation historique des Personnels qui ne cesse de s’amplifier, nous pensions que la Ministre avait enfin pris conscience de la colère des personnels pénitentiaires. Madame la Ministre, la situation est grave!… Pour l’UFAP UNSa Justice, le compte n’y est pas !

Vous nous avez annoncé de vagues propositions en lien avec la sécurité, un recrutement de 1100 emplois sur 4 ans et pour couronner le tout : la création d’une prime de sécurité pour 10 000 Agents qui seraient les plus exposés aux agressions (1400 euros annuels); soit une enveloppe budgétaire de 14 M€ … En clair pour cette somme, être agressé deviendrait acceptable ?!

Ne serait-ce que d’y avoir pensé, c’est une insulte aux Personnels !

Il est annoncé une prime de fidélisation de 7900 euros au bout de 5 ans, payable en deux fois ; soit une enveloppe budgétaire de 6.2 M€. Par ailleurs, il est proposé l’augmentation de la prime « Dimanche et Jours fériés », qui passerait de 26€ à 40€ ; soit une enveloppe de 6.8M€.

Au total, le volet indemnitaire proposé représente une enveloppe globale d’environ 30M€. Pour l’UFAP UNSa Justice cette enveloppe doit progresser et répondre à nos priorités indemnitaires à savoir: la PSS, l’ICP et les primes de nuit, de dimanche et jours Fériés.

Concernant les questions de sécurité et notamment l’abrogation de l’article 57, rien de concret !

Le 1er Ministre a salué les Personnels pénitentiaires dans l’hémicycle cet après-midi, cependant pour l’UFAP UNSa Justice, le gouvernement marche sur les difficultés et la reconnaissance des personnels. Comme si de belles paroles allaient suffire !

L’UFAP UNSa Justice a rappelé à la garde des Sceaux ses exigences tant en matière de sécurité que de conditions de travail. Pour la 1èreOrganisation Syndicale, les deux sont liée !..Sous cette forme l’indemnitaire est intolérable !

L’UFAP UNSa Justice exige que la garde des Sceaux revoie sa copie !

Les propositions de la 1ere Organisation Syndicale doivent être entendues.

Ainsi, l’UFAP UNSa Justice poursuit la mobilisation pour ce mercredi dès 6h00, avec les mêmes modalités :

BLOCAGE TOTAL DE L’INSTITUTION !…

Paris, le 23 janvier 2018.

Pour l’UFAP UNSa Justice,

Le Secrétaire Général,

Jean-François Forget

Contact presse 0609110797

l ufap claque la porte 2301

Related posts