LA DÉROUTE ! – Brest MA

Travail en mode dégradé en masse, charges de travail insensées, rythmes de travail déments, insécurité, conditions de travail détériorées, rappels quotidiens, santé des collègues entamée, risques psychosociaux omniprésents et grandissants, vie de famille impactée, etc…

 A ce constat alarmant la direction persiste et signe malgré l’évidence..

 Comment pouvons-nous assurer notre mission, la situation devient explosive entre personnel.

 Nous sommes aujourd’hui dans une absence totale d’insécurité,les gradés débordés,agacés, pressés comme des citons, attention !!!!

 Des postes découverts (cf : planning du samedi 1er octobre) malgré le sous-effectif,les heures supplémentaires n’explosent pas.

 Des personnels multifonction, tant pis pour l’organigramme, on ne nous laisse aucune marge de manœuvre.

 Ça suffit, il y va de la santé des personnels.

 Les collègues en bavent et ne sont pas respectés..Nous préférerions avoir une administration ouverte sur ce sujet, entendant la souffrance des Personnels que ce mutisme méprisant. 

Aujourd’hui on se contente du service minimum,mais en rappelant les évidences « en matière de sécurité » aux prises de service (note service du 09/Septembre 2016). 

L’UFAP/UNSA  Justice demande une mise à niveau des organigrammes à moyens constants, en appelant à une réorganisation de service. 

L’UFAP/UNSA  Justice de BREST a toujours voulu être dans le dialogue, l ‘échange et être force de propositions.

L’UFAP/UNSA JUSTICE EN APPELLE A LA REPRISE EN MAIN DE NOTRE SERVICE ! 

L’UFAP/UNSA JUSTICE RESTERA VIGILANTE FACE AUX AVANCÉES DE CE DOSSIER, S’IL LE FAUT NOUS APPELLERONS A LA MOBILISATION!

LE BUREAU LOCAL

Related posts