LA TERRIBLE INCOHÉRENCE DE NOS ÉLITES !

Terrible de constater que les événements se télescopent, triste constatation de l’incohérence de nos élites !

Hier, 19 septembre, au même moment, deux événements en totale contradiction se sont déroulés. Alors que le Premier Ministre et la Ministre de la Justice commémoraient aux Invalides la mémoire des victimes du terrorisme… à Fleury-Mérogis, les Personnels techniques s’activaient à démonter le plexiglas posé devant la fenêtre de la cellule du terroriste le plus surveillé de France.

Alors que la Nation toute entière rendait hommage aux trop nombreuses victimes innocentes du terrorisme, le ministère de la Justice et la direction de l’administration pénitentiaire mettaient en œuvre un allégement de la prise en charge du seul auteur encore vivant des attentats du 13 novembre 2015.

Au-delà de toute polémique victimaire ou discours haineux et vengeur, l’UFAP UNSa Justice s’interroge d’une part, sur le bien-fondé de ce choix et d’autre part, sur la date d’application de cette décision prise en dépit du bon sens : message caché ou boulette ?!…

L’UFAP UNSa Justice est opposée aux modifications apportées à la prise en charge : PAS D’ETAT D’ÂME AVEC LES TERRORISTES !… La sécurité des établissements et des Personnels ne sont pas des variables d’ajustement.

Les terroristes en lien avec l’islam politique et la diffusion de l’idéologie djihadiste représentent un danger bien réel au sein des détentions. La gestion actuelle de ces individus par la DAP n’est plus adaptée à l’ampleur du phénomène.

Lutter contre le terrorisme islamiste et la radicalisation, c’est faire preuve de courage et accepter la réalité !…

L’UFAP UNSa Justice revendique la création URGENTE de structures de petite taille garantissant l’isolement des terroristes islamistes non seulement du reste de la population pénale mais aussi entre eux. La gestion actuelle favorise plus le contact et la création de réseau que l’endiguement du phénomène. Le nombre des incarcérations pour terrorisme en lien avec l’islam politique ne va pas diminuer… ; au contraire, c’est une augmentation qui s’annonce !…  L’administration pénitentiaire n’anticipe pas les incarcérations à venir (retours de la zone syrienne, démantèlement de cellules dormantes, etc…).

L’UFAP UNSa Justice dénonce l’incohérence, l’aveuglement absurde et l’absence d’anticipation dont font preuve nos dirigeants !

MIEUX VAUT AGIR QU’AVOIR À RÉAGIR !…

Paris, le 20 septembre 2017

Pour l’UFAP UNSa Justice

Le Secrétaire Général,

Jean-François FORGET

210917 – tract incohérence de nos élites

Related posts