LE BARAGOUINAGE A OUTRANCE

Suite à la parution du décret numéro 2017-1009 de Mai 2017 modifiant les statuts particuliers des divers corps de l’administration pénitentiaire et suite au tract National de la CGT pénitentiaire à ce sujet, nous nous devions d’éclaircir localement certains points, au vu des discours distillés en masse au sein de notre Centre Pénitentiaire.

Ce que l’on ne vous dit pas, car en aucun cas on ne vous montre les nouvelles grilles, c’est que ces échelons d’une durée de 2,5 ans correspondent dans les grilles antérieures à 2 échelons, soit 4 ans. Que l’échelon 8 débutera avec un indice de 401 ce qui correspond à un peu plus que l’échelon 9 dans les grilles précédentes.

Il ne faut pas être un grand mathématicien pour comprendre tout cela !

On voit affluer, aujourd’hui, à l’inscription des UV, des dizaines de personnes ayant critiqué la réforme des brigadiers, ayant refusé cette mesure, et qui finalement après avoir vu passer devant eux des centaines d’agents beaucoup moins anciens, ont fini par comprendre, un peu tard il est vrai, le bénéfice de cette réforme.

On ne peut critiquer une mesure et se plaindre par la suite de ne pas en bénéficier !

A vouloir toujours trop gros on obtient rien.

Pour le Bureau Local
PIERROU Christelle

Related posts