LE COTE OBSCUR DE CONDE SUR SARTHE

Le jeudi 21 juillet 2016, dès 5h30, une opération, visant à trouver de l’explosif et des armes au sein du centre pénitentiaire, est déclenchée avec le renfort des ERIS de Rennes et de l’équipe cynophile. Ces explosifs serviraient à préparer un acte terroriste visant les personnels du centre pénitentiaire.

Des fouilles sont effectuées dans plusieurs cellules de détenus « radicalisés ». Durant ces fouilles, rien n’aurait été retrouvé. Pourtant il a fallu l’intervention de deux chiens cynophiles, spécialisés en explosif pour lever le doute, car le premier chien appartenant à l’Administration Pénitentiaire avait repéré des traces d’explosifs, à l’inverse du chien de la Police Nationale qui lui n’aurait rien repéré.

Nous sommes donc en droit de nous demander, si oui ou non, la vie des agents du centre pénitentiaire de Condé sur Sarthe est menacée par ces individus, et s’il y a de l’explosif qui se « balade » sur nos coursives ?

En tout cas face à cette menace les agents du centre pénitentiaire nous ont une fois de plus montré leur professionnalisme et leur investissement.

BRAVO A EUX

L’UFAP UNSa Justice remercie et félicite les ERIS de Rennes et de Dijon, ainsi  que les équipes cynophiles de l’Administration Pénitentiaire et de la Police Nationale pour leurs interventions.

L’UFAP UNSa Justice félicite une nouvelle fois tous les personnels présents pour leur professionnalisme, en particulier les collègues qui se trouvaient en descente de nuit.

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice

Le 23 juillet 2016.

Related posts