Le drame n’était pas loin

Le drame n’était pas loin !!!

Mardi 25 avril 2017, vers 9 h30, un détenu placé depuis dimanche au Quartier disciplinaire pour avoir mis le feu à sa cellule devait se rendre à l’Unité Sanitaire.

Après plusieurs passages sous le portique de détection, le 1er surveillant lui a demandé de soulever son T-shirt, le détenu a alors sorti de son slip une arme artisanale et l’a immédiatement menacé.

Le blocage complet de la détention et la mise en sécurité des agents derrière la grille D1, conduit de facto à l’isolement du détenu entre la grille d’étage du D1 et celle du couloir des promenades, Le 1er surveillant et l’officier de Bâtiment ont tenté de nouer le dialogue.

Au vu du mutisme et de la détermination du forcené à en découdre, deux équipes d’interventions ont été constituées. Le détenu a été maîtrisé puis placé en prévention.

Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer.

Quel était le but de ce détenu ? Prise d’otage à l’U.S. ?

Une chose est sûre, un drame a été évité de justesse !!!

L’UFAP exige son transfert immédiat dès son retour de garde à vue ainsi qu’une sanction disciplinaire et judiciaire exemplaire.

L’UFAP salue le grand professionnalisme et souligne le sang-froid dont ont fait preuve l’ensemble des Personnels.

L’UFAP exige que l’administration reconnaisse le sérieux et la rigueur de tous les agents impliqués dans la gestion cet évènement en attribuant des récompenses. 

 

Mercredi 26 avril 2017,

Le secrétaire local,

Nicolas MUNIER,

Related posts