Le QMA prit pour cible !!!-NANTES CP

UFAP/UNSA justice

Quartier Maison d’Arrêt de NANTES               

                                                                          Le QMA prit pour cible !!!

Dans la nuit de vendredi à samedi, un incident peu ordinaire s’est produit.En effet, plusieurs personnes ont été débusqués par l’agent du mirador QI/QD alors qu’ils étaient en plein parloir sauvage avec les détenus de la zone QI/QD.

Visiblement vexés, voir même énervés d être dérangé, ils ont dans un premier temps baissés leurs pantalons afin de montrer leurs parties génitales à notre collègue en faction au mirador. Le faisceau lumineux persistant sur leurs « costume trois pièces », ils décident de remonter dans leurs véhicule, sils se sont dirigés vers le rond point devant la porte d’entrée, y ont fait plusieurs tours du rond point avant de se diriger vers le portail du SAS camion et le heurter avec leur voiture .

Dans un premier temps, les personnels du service de nuit, se sont demandés vite ce qu ‘il se passait tant le bruit sonna comme une détonation, l’agent en poste au PCI  informe qu’un véhicule vient de  foncé sur la porte d’ entrée véhicule. Le gradé accompagné avec un agent du piquet, ira constater sur place pour constater l’état des dégâts : Pas de signe apparent d un choc, si ce n’est, une des roues qui est sortie de son rail. Plus de peur que de mal, les perturbateurs ne donneront plus de signe de présence et la police viendra constaté l’étendu du méfait.

La roue retrouvera son rail quelques heures plus tard, une intervention devra se faire le plus rapidement possible pour changé la roue qui à subit et cédée sous l ‘effet du choc. Bien évidemment l’ UFAP UNSA justice exige la présence des ERIS pour sécuriser la zone le temps de la réparation.

            L’ UFAP UNSA justice, félicite les agents du service de nuit présent, pour le calme dont ils ont fait preuve lors de cet incident.

            L’UFAP UNSA justice demande à la direction locale de tout mettre en œuvre pour que ce genre d ‘événement ne se reproduise plus. Et pour ce faire, l’UFAP UNSA justice demande à ce que soit installé deux bornes rétractables positionnées devant le portail et un apport de caméra de surveillance plus important. 

P/le bureau local

                                                                                                 Le 12 novembre 2016 

Related posts