Les agents Polynésiens seraient- INJUSTICE, INCOMPETENCE OU ils si incultes pour vous …?

Deux de nos collègues adjointes administratives du SRH du CP de Faa’a ont obtenu leur mutation sur le futur Centre de Détention de Papeari à la dernière CAP de mutation. Dans un souci de continuité de service, le Directeur Interrégional de la Mission des Services Pénitentiaire en Outre Mer décide de repousser leur date de prise de fonction à Papeari pour les mettre à disposition du CP de Faa’a et ainsi permettre d’épauler les agents arrivés en remplacement au SRH de Faa’a. Jusque là, rien d’exceptionnel.

Aujourd’hui, Mercredi 17 Août 2016, celles-ci reçoivent l’ordre de leur supérieur hiérarchique direct, l’attachée administrative du CP de Faa’a, de rédiger un courrier adressé au Secrétariat général de la MSPOM stipulant «qu’elles acceptaient ce détachement et qu’elles renonçaient à tout remboursement de frais de déplacement qui pourraient leur être octroyées en raison de leur nouvelle résidence administrative ».

D’une part, l’UFAP-UNSa Justice Polynésie tient à vous rappeler Mme l’attachée administrative, que pour toute mise à disposition, une convention doit être rédigée et proposée aux agents mis à disposition, pour acceptation. Cette convention doit préciser la durée de la mise à disposition, la nature des missions exercées, les conditions d’emploi de l’agent, les conditions de contrôle et d’évaluation de ses activités, les modalités de remboursement des frais occasionnés pour l’agent dans le cadre de sa mise à disposition. Cela ne se fait certainement pas sur un coin de papier.

D’autre part, vous demandez à ces deux agents, je cite : « de renoncer à tout remboursement de frais de déplacement qui pourraient leur être octroyées en raison de leur nouvelle résidence administrative ».
Justement, elles seront misent à disposition à 50km de leur nouvelle adresse administrative et il

vous semble normal qu’elles renoncent à être indemnisées du coût du carburant et de restauration journalier que cette mise à disposition leur occasionnera… ????
C’est une plaisanterie… !!!
Vous faites certainement allusions aux frais de déménagements auxquels bien évidemment elles n’ont pas droit puisque vous savez comme nous, que si elles changent effectivement de résidence

administrative, elles ne changent pas de Direction interrégionale.

Que ce soit clair, non seulement nous ne signerons pas cette ignominie, mais en plus l’UFAP- UNSa Justice Polynésie demande au secrétariat de la MSPOM qu’une convention soit rédigée en bonne et du forme, conformément aux dispositions applicables dans le cadre d’une mise à disposition dans la fonction publique. L’UFAP-UNSa Justice Polynésie demande également que, selon le coefficient kilométrique, une indemnité forfaitaire journalière soit octroyée à ces deux agents, prenant en compte le carburant et le repas du midi sur les jours ouvrables et ce, durant toute la mise à disposition. Ces dispositions devant apparaitre sur la convention.

Les agents Polynésiens sont volontaires, vous pouvez en être certains, mais ils méritent tout de même un peu plus de considération.

Faa’a le 17 Août 2016

Pascal URIMA

Related posts