LES NÉGOCIATIONS REPRENNENT AVEC 131 PRISONS BLOQUÉES ET PLUS DE 6100 PERSONNELS MOBILISÉS DEPUIS 6H00 CE MATIN !… LA COLÈRE GAGNE DU TERRAIN !

Ce mardi à 15h30, les négociations reprennent à la demande de la ministre sur trois axes principalement :

SÉCURITE –  EMPLOI – INDEMNITAIRE

L’UFAP UNSa Justice a rappelé hier à la garde des Sceaux ses exigences en matière de sécurité et de conditions de travail car les deux sont liées. Nous avons aussi fait savoir que, sur l’emploi, il était nécessaire de réévaluer les propositions faites vendredi et qu’il fallait aussi aller plus loin sur l’accueil des élèves et l’attractivité. Enfin, sur l’ouverture d’une négociation indemnitaire, nous avons fait savoir que celle-ci devait s’entendre de façon significative et que, pour la 1èreOrganisation Syndicale, nous ne braderions pas pour autant la sécurité, les conditions de travail et l’emploi…

Nous avons exigé que les négociations recommencent avec de la transparence !…

C’est-à-dire que l’UFAP UNSa Justice souhaite savoir, dès le début, de ce nouvel épisode de discussions quelles sont, dans les grandes lignes, les avancées que ce gouvernement est prêt à proposer aux Personnels !

L’UFAP UNSa Justice réaffirmera ses exigences concernant :

–  la gestion spécifique avec une étanchéité totale des détenus TIS et radicalisés,

– la création d’établissements spécialisés et adaptés au profil des détenus (différents niveau de sécurité…),

– la gestion spécifique des détenus dangereux, violents et agresseurs de Personnels,

– la suppression de l’article 57 de la loi pénitentiaire,

– la règlementation pénitentiaire sur les fouilles inopinées afin de permettre aux Svts de les effectuer, le menottage systématique dans le dos des détenus les plus dangereux, le disciplinaire et infra-disciplinaire pour la population pénale, etc.,

– l’installation de brouilleurs de dernière génération dans tous les établissements,

– l’autorité du surveillant doit être incontournable dans la gestion de la détention et participer aux prises de décisions,

– présence obligatoire du surveillant en CPU, CAP, etc.,

– la responsabilité pénale et administrative des Chefs d’Etablissements dans les actes et décisions qu’ils prennent à l’encontre de la sécurité des Personnels,

– le travail obligatoirement en binôme ou en équipe des Personnels,

– la réorganisation de la gestion des détentions (notamment sur l’encadrement des mouvements),

– la fin des services en « mode dégradé » avec l’octroi d’une enveloppe d’heures supplémentaires et la défiscalisation de celles-ci,

– les équipements (matériels, exemples : dotation individuelle de gilets par balles à port discret et adaptés à la morphologie des Personnels,  nouvelles tenues par-coups pour tous les Personnels exerçants dans les quartiers sensibles/spécifiques, menottes, passe-menottes/arrêtoirs de porte de cellule pour la sécurité des Agents d’étages, etc., moyens de communication, tenues d’intervention et autres…),

– l’armement de tous les Personnels en missions extérieures (extractions),

– les escortes à 3 minimum,

– la formation (tir, MTI, incendie…) intégrée dans la programmation des rythmes de travail des Agents,

– la révision des règlements intérieurs avec notamment le désencombrement des effets personnels des détenus en cellule, etc.,

– les emplois visant le comblement des postes vacants de tous corps et grades confondus, en plus des emplois budgétaires engagés,

– l’indemnitaire, par la revalorisation de la PSS, de l’ICP pour atteindre un 13ème mois, les primes de nuit/dimanche et jours fériés, la prime de roulement, l’IFO…

Sans être exhaustif, voilà les principales priorités que nous avons réitérées hier à la garde des Sceaux et que nous mettrons de nouveau en avant dans la négociation de cette après-midi.

Quoi qu’il en soit, l’UFAP UNSa Justice reconduit la mobilisation pour mercredi dès 6h00, avec les mêmes modalités : BLOCAGE TOTAL DE L’INSTITUTION !…

Paris, le 23 janvier 2018.

Pour l’UFAP UNSa Justice,

Le Secrétaire Général,

Jean-François Forget

 

format PDF :  les négociations reprennent avec 131 prisons bloquées 2301

Related posts