Les Personnels d’AIX-LUYNES méritent d’être entendus et surtout LE RESPECT !…

Jeudi 1er et vendredi 2 décembre 2016, les Personnels de la Maison d’Arrêt d’AIX-LUYNES ont mené un combat devant les portes de leur établissement en refusant de prendre leur service afin de dénoncer leur mise en danger permanente !… Qui peut leur en jeter la faute ?!…

Contraints de défendre leur intégrité physique et dénoncer l’attentisme de leur hiérarchie, les Agents unis et solidaires, au bout du « rouleau », ont décidé de montrer une fois de plus leur mécontentement et leurs inquiétudes à venir travailler dans un établissement pénitentiaire où ils sont en totale insécurité !…

L’UFAP UNSa Justice apporte aux Personnels d’AIX-LUYNES son soutien inconditionnel !…

L’élément déclencheur de ce cri d’alarme et de colère, est la énième agression mercredi dernier, de trois Collègues dont deux sont sortis de l’établissement sur une civière après avoir été pris dans un véritable guet-apens et une hiérarchie bien incapable d’assurer la sécurité des Personnels qu’elle envoie quotidiennement au casse-pipe sans aucun état d’âme !…

Face à cette Direction sans scrupules qui, de bon matin, avait pour seule préoccupation la volonté de sanctionner, les Collègues ont démontré une solidarité « sans faille » en prenant unanimement la décision de rester devant l’établissement et de ne rien lâcher !…

Ces pseudos cadres minimisent systématiquement la situation de cet établissement qui se dégrade quotidiennement et font mine de ne pas comprendre le mécontentement des Personnels en faisant la politique de l’autruche… C’est tout simplement INADMISSIBLE et SANCTIONNABLE !…

L’UFAP UNSa Justice dénonce ce manque de respect de l’administration envers les Personnels du CP AIX-LUYNES, qui occulte volontairement tous les événements dramatiques qui se sont déroulés ces derniers mois et ces dernières années :

– Tir à l’arme lourde sur la PEP en 2010

Une tentative d’assassinat et un meurtre sur le parking de l’établissement en 2014

Suspension de 9 agents pour avoir manifesté devant la porte en janvier 2016 suite à la découverte d’une arme de poing en service de nuit.

7 tentatives d’homicides et un meurtre en 2016 sur des personnes détenues.

5 agressions sur personnels lors de ce seul mois de novembre 2016.

Comment les Agents peuvent-ils travailler sereinement dans un établissement avec un passif aussi lourd, une hiérarchie désintéressée par leur métier et un Directeur Interrégional compromis par sa relation amicale avec celui qui dirige cet établissement ?!…

A quoi bon se déplacer à la rencontre des Personnels jeudi après-midi, si l’objectif était de conforter la hiérarchie locale, mépriser les Agents et renforcer l’action engagée ?!…

La Première Organisation Syndicale exige des sanctions à l’égard des manquements aux lourdes conséquences de ces cadres locaux et d’un directeur interrégional qui confond responsabilité et copinage !…

Cet établissement est depuis trop longtemps laissé à l’abandon, en totale dérive, au même titre que cette région pénitentiaire qui souffre de dirigeants en villégiature.

Dans l’intérêt collectif et surtout celui de la région PACA et du CP AIX LUYNES, l’UFAP UNSa Justice demande expressément du changement !

Paris, le 5 décembre 2016.

Pour l’UFAP UNSa Justice

Le Secrétaire Général,

Jean-François FORGET.

051216-les-personnels-daix-luynes-meritent-detre-entendus-et-surtout-le-respect

Related posts