LES PROJECTIONS QUOTIDIENNES DE LA NOUVELLE AQUITAINE

LES PROJECTIONS QUOTIDIENNES DE LA NOUVELLE AQUITAINE :
alcool, téléphones portables, drogue, couteaux, etc

En 2 jours, la Maison d’Arrêt de Saintes vient de saisir sur le toit du Parloir une liste impressionnante de produits prohibés : alcool, téléphones, chargeurs, carte SIM, clé USB, une profusion de drogues diverses et un couteau.

L’UFAP-UNSa Justice revendique depuis des années un filet anti-projection pour sécuriser le site mais l’administration préfère budgétiser la médiation animale, la boxe et de la relaxation.

La logique du fonctionnaire de salon n’est pas la logique du fonctionnaire de coursive. Le risque face à un détenu alcoolisé, drogué, armé d’un couteau n’est pas le même entre un surveillant et un rond-de-cuir.

Les personnels et les prisons qui font face aux projections quotidiennes devront-ils attendre l’irréparable pour espérer une sécurisation des structures?

Techniquement éviter les projections d’objets vers l’intérieur des prisons, c’est simple : des clôtures plus hautes, des filets, des rondes extérieures par les services de Police ou Gendarmerie aux horaires de promenade. Un retour à des fouilles systématiques lors des projections, serait aussi un excellent argument de dissuasion!

Pour l’UFAP-UNSa Justice, tout est une question de volonté et de moyens à mettre en œuvre rapidement. Hélas, les contraintes financières existent dans la Pénitentiaire, mais nous nous refusons à admettre des arbitrages budgétaires qui mettent la sécurité et les conditions de travail au second plan.

Les personnels de surveillance devront-ils regarder encore longtemps les détenus réceptionner leurs colis?
L’inaction des pouvoirs publics est-elle une volonté d’apaisement envers une population pénale revendicatrice?
La sécurité restera-t-elle un vain mot face à l’ampleur du phénomène?

L’UFAP-UNSa Justice exige une volonté réelle de la part de l’Administration Pénitentiaire et de nos pouvoirs publics pour un retour dans les plus brefs délais à l’un des fondamentaux de notre métier : LA SÉCURITÉ

Le 24/11/2016
Samuel BERHAULT

Union Régionale UFAP de BORDEAUX CD NEUVIC Le But 24190 NEUVIC/ISLE.  : 0553803349 E-mail : urufap@wanadoo.fr

L’Union Régionale de Bordeaux soutient notre camarade Thierry Cordelette
« Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort »

Related posts