Maison d’Arrêt d’Angoulême

« C’est l’été, c’est l’euro et au sein de notre Institution c’est le bordel ambiant !…

A tel point que l’on peut se demander s’il y a encore un pilote dans l’avion ?!… « 

Jean-François FORGET Secrétaire Général UFAP UNSa-Justice

Cette citation de notre secrétaire général UFAP vaut aussi pour la DI de Bordeaux, et pour cause :

Les travaux de rénovation que subit notre établissement sont établis selon un planning et un cahier des charges, mûrement réfléchis, incluant SECURITE et HYGIENE, et jusqu’à présent tout allait pour le mieux. MAIS voilà !…

Certains ÉNARQUES de notre DI, soi-disant têtes pensantes, ont jugé bon de jeter un pavé dans la mare, en avançant les travaux du QF, sans le vider de toutes PPSMJ, bricolant des solutions inimaginables (déplacer les détenues femmes au sein du Quartier homme) et dénuées de toute Sécurité et d’Hygiène (outils, poussières, bruits…), avec un surcoût de 30 000€… VOUS DÉPENSEZ INUTILEMENT et ETES RADINS QUAND IL NE LE FAUT PAS !!!

Pour l’UFAP, la seule solution permise est le transfert sur d’autres établissements et la FERMETURE du Quartier Femme.

Vous osez dire qu’il n’y a plus de place sur la DI ? Un rapide petit tour des prisons environnantes et les places apparaissent : Saintes 1, Vivonne 6, Agen 7 … 14 places pour nos 10 détenues. Vous faîtes dans « L’INTOX » !

Vos chiffres sont erronés et rien ne vaut ceux du terrain, bien plus parlant que ceux que VOUS publiez à nos médias.

Notre établissement compte 236 places, tous quartiers confondus et faire des pourcentages dessus vous est facile.

La réalité est autre : le courrier en date du 14 avril 2016 de M. POMPIGNE Alain DISP de Bordeaux fixe la capacité opérationnelle du Quartier Homme à 146 places et à ce jour nous avons 165 détenus hommes, nous sommes loin des 88% d’occupations annoncés MAIS PLUTÔT AU BORD DE L’ASPHYXIE !

TRANSFERTS DIFFICILES ET TROP PEU, ENTRANTS A GOGO (hors Charente), UNE POPULATION PÉNALE DE PLUS EN PLUS DIFFICILE, DES TENSIONS ET INCIDENTS CROISSANTS

NOUS ALLONS AU CLASH !!!

Les PERSONNELS sont des professionnels, écoutez-les quand ils disent que rien ne va plus : Sécurité pour tous !

Ne jouez pas à la roulette avec EUX !

Ne vous endormez pas sur vos lauriers Messieurs les ÉNARQUES, des solutions s’imposent, RÉAGISSEZ !!!

Le secrétaire local, M. MANDON Frédéric

Related posts