NÎMES: 80 MATELAS AU SOL ET RIEN NE BOUGE OU PRESQUE !

Muret, le 10 Octobre 2017

Ce lundi 9 Octobre, l’UR UFAP UNSa TOULOUSE s’est déplacée dans le GARD pour faire le point sur cet établissement qui cristallise depuis des années tous les tracas de la Pénitentiaire !

Des personnels désabusés, qui un an après la visite très médiatique de VALLS à l’époque Premier Ministre et URVOAS Garde des Sceaux ne voient rien bouger, si ce n’est le nombre incessant d’arrivants dans cette Maison d’arrêt, devenue véritable cocotte-minute !

Après avoir cru en un nouvel établissement sur le secteur d’ALES, après l’annonce d’un DAC, voilà maintenant un projet de construction de 320 nouvelles places (à côté de la détention actuelle) sur 2 bâtiments de détention en remplacement de l’actuelle Maison d’Arrêt !

45 mois de travaux, mais bon, depuis le temps que l’on parle d’améliorer le quotidien des Nîmois, on finit par s’interroger sur cette nouvelle annonce, une de plus !

De plus, notre Administration qui n’a peur de rien, envisage ces travaux avec une surpopulation record, bonjour la Sécurité et les conditions de travail !

Pendant ce temps peu de désengorgements pour NIMES ! On se demande ce que fait la DISP TOULOUSE pour soulager cette Maison d’Arrêt qui se sent abandonnée par une DI lointaine géographiquement !

Des projections par centaines, des moniteurs de sport réduits à « des ramasseurs de balles », certains jours on se croirait à Roland-Garros !

Les personnels sont usés et désabusés mais remplissent toujours leurs missions avec un professionnalisme qui devrait être mieux récompensé !

Ces agents mériteraient d’avoir un Directeur des Ressources Humaines ainsi qu’une psychologue afin de s’occuper au mieux de leurs difficultés et d’accompagner ces hommes et ces femmes en souffrance depuis de trop nombreuses années !

Car pour l’UFAP UNSa Justice NÎMES est au bord de l’explosion et du burn-out !

Notre Administration (qui aime bien faire porter les casquettes aux agents lors des cérémonies d’installation des nouveaux chefs d’établissements) devrait récompenser nos collègues Nîmois qui méritent, comme tant d’autres, non pas des médailles en chocolat mais des « primes au mérite » pour supporter cette voyoucratie qui est toujours et encore plus nombreuse et irrespectueuse de l’uniforme !

L’UFAP UNSa Justice a terminé sa journée en visitant la toute nouvelle base EJ NIMES, qui va surement avoir de quoi faire dès le jeudi 2 Novembre, date bien choisie une fois de plus par nos technocrates qui doivent avoir un « calendrier grec » dans leurs bureaux !

Les Secrétaires Régionaux

Laurens Maffre – Stéphane Eynard

Related posts