Nouveau programme immobilier : Le 1er Ministre annonce la création de 33 établissements pénitentiaires !…

Ce jeudi 6 octobre 2016, à Agen, à l’Ecole Nationale de l’Administration Pénitentiaire (ENAP), dans son discours visant à clôturer la formation initiale de la 190ème promotion de Surveillants, le 1er Ministre, Emmanuel VALLS, accompagné du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, Jean-Jacques URVOAS et du nouveau DAP, Philippe GALLI, a annoncé un vaste plan de constructions d’établissements pénitentiaires, avec pas moins de 33 nouvelles prisons (32 Maisons d’Arrêt ou Centres Pénitentiaires et 1 Centre de Détention).

Au-delà de cette annonce globale, le Chef de l’exécutif a présenté une première vague de constructions inscrite dans le Projet de Loi de Finances (PLF) 2017, avec 9 nouveaux établissements pénitentiaires et 1 milliard d’euros engagés pour cet exercice budgétaire.

Les 9 nouvelles prisons verront le jour dans les zones suivantes :

  • Nîmes / Alès  –   Avignon / Carpentras
  • Strasbourg  –   Nantes / St-Nazaire
  • Toulouse  –   Nice
  • + 3 établissements en Ile de France (Seine Saint Denis, Val de Marne et Val d’Oise).

Par ailleurs, 28 Quartiers de Préparation à la Sortie (QPS) sont inscrits aux PLF 2017 ; 16 constructions et 12 rénovations, pour un total de 5034 places supplémentaires.

Au-delà des annonces liées au PLF 2017, le 1er Ministre a annoncé une deuxième vague de constructions de 24 établissements pénitentiaires, au regard de laquelle, il a d’ores et déjà sollicité l’ensemble des Préfets afin que ceux-ci recensent dans les prochaines semaines tous les projets fonciers et immobiliers qui permettront d’entériner la construction de 24 nouvelles prisons, essentiellement de type Maison d’Arrêt ou Centre Pénitentiaire.

Ce plan global de constructions de 33 établissements au-delà des QPS, ne prévoit aucune fermeture d’établissements en compensation. C’est donc, pas moins de 10000 à 16000 places de prisons qui seront construites, portant à terme la capacité du parc pénitentiaire de 68500 à 74500 places contre 58500 à ce jour.

L’UFAP UNSa Justice prend acte de ce plan de constructions important d’établissements pénitentiaires en attendant qu’il soit entériné dans le cadre du débat parlementaire.

L’UFAP UNSa Justice demande à être entendue dans l’élaboration de ce plan, tant sur la localisation des sites que sur la conception des nouvelles structures !…

Pour l’UFAP UNSa Justice, ce plan de constructions important devra aussi être anticipé en termes de moyens humains et par conséquent de recrutement massif !… D’où l’urgence d’entériner une bonne fois pour toutes, le devenir de l’ENAP et de son extension sans en oublier sa sécurisation !

Paris, le 6 octobre 2016

Le Secrétaire Général,

Jean-François FORGET

061016-nouveau-programme-immobilier

Related posts