PERIODE DE SOLDES EN CDD – Tract UFAP Unsa Justice CPF RENNES

PERIODE DE SOLDES EN CDD

 

Les agressions se multiplient au CPF. Pour autant, les sanctions prononcées en CDD bénéficient de rabais exceptionnels.

Une collègue a été victime d’un passage en force d’une détenue confinée en colère. Cet acte de violente n’a pas été sans conséquences graves pour notre collègue qui a été sérieusement blessée à la main, ayant entrainé un arrêt de travail  de 30 jours. 

Lors de son passage en CDD, cette détenue n’a « écopé » que de 20 jours de QD dont 5 avec sursis.

L’UFAP/UNSA Justice estime que toute atteinte à l’intégrité physique ou morale d’un personnel est une agression caractérisée. 

L’UFAP/UNSA Justice martèle sa revendication de construction d’établissements spécialisés notamment pour des détenues ayant un profil psychologique instable.

L’UFAP/UNSA Justice exige des poursuites pénales à l’encontre de cette détenue ainsi que son transfert.

L’UFAP/UNSA Justice apporte tout son soutien à notre collègue.

L’UFAP/UNSA Justice, une présence au quotidien.

                                                                                                              Rennes le 5 octobre 2017

                                                                                                  Le bureau local UFAP/UNSA Justice

Related posts