Personnels Techniques – CTAP du 15 mars 2017

Ce mercredi 15 Mars 2017, une délégation UFAP-UNSa Justice composée de Jean-François FORGET, Secrétaire Général, David BESSON, Stéphane BARRAUT, Emmanuel CHAMBAUD, Secrétaires Généraux Adjoints, Luciano DUCCHESCHI et Daniel CARRE, Secrétaire Nationaux, s’est rendue à la DAP dans le cadre d’un CTAP sur le projet d’arrêté relatif à l’organisation du Secrétariat Général et des Directions du Ministère de la justice.

Curieusement, peu de monde sur le front ! Seule l’UFAP-UNSa Justice est intervenue pour obtenir des réponses aux nombreuses interrogations des Personnels Techniques concernant des points cruciaux visant certains d’entre eux qui partageraient dorénavant leurs compétences avec le Secrétariat Général.

Le Secrétariat Général comprendra plusieurs services mais deux d’entre eux, donc, préoccupent particulièrement les personnels :

  • Le service de l’immobilier Ministériel
  • Le service des systèmes d’information et de communication

Bien que le service de l’immobilier Ministériel élabore la stratégie et la politique immobilière du Ministère de la Justice, à l’exception des programmes immobiliers Pénitentiaires spécifiques, l’UFAP-UNSa Justice a interrogé la DAP et le Secrétariat Général sur l’avenir PROFESSIONNEL ET STATUTAIRE des Personnels (pas uniquement Techniques) dans les Départements des Affaires Immobilières. Se voulant rassurant, le Secrétaire Général, M.VERCLYTTE, a laissé entendre qu’un seul personnel par DISP serait concerné en cas de changement géographique et qu’il bénéficierait d’un accompagnement personnalisé.

En ce qui concerne le service des systèmes d’information et de communication, la situation est plus problématique. Ce service définit la stratégie de développement des systèmes d’information et de communication du Ministère. L’UFAP-UNSa Justice a demandé des réponses concrètes, le nombre de CLSI travaillant en établissement et les personnels présents en Département des Systèmes Informatiques étant très conséquent.

Le Secrétaire Général a affirmé que les personnels travaillant en établissement ne seront  pas concernés mais que trois personnels, environ, par DSI le seraient, le Secrétariat Général ayant surtout besoin de personnel de catégorie A ou B+.

De plus, dès ce printemps, deux Inter-régions, TOULOUSE et LILLE, se verront confier la mise en place de cette réforme et ceci afin de répondre, à compter de janvier 2018, à la mise en place de l’ensemble de cette réorganisation. Des groupes de travail seront aussi constitués afin d’atténuer les problèmes rencontrés tout au long de l’année.

A noter qu’au passage du vote, l’UFAP-UNSa Justice s’est abstenue quand d’autres ont voté pour, malgré ces importantes interrogations.

Afin d’être bien comprise, l’UFAP-UNSa Justice a rappelé à l’Administration, lors de ce CTAP, qu’un changement de statut  pour les personnels n’est ni entendable, ni négociable ! Les Personnels Techniques sont sous statut spécial et exigent le maintien de cette disposition ! A priori, nous avons été entendus mais nous resterons vigilants !

Paris, le 15 Mars 2017

Pour l’UFAP UNSa Justice

Les représentants UFAP-UNSa Justice des Personnels Techniques

160317 – PT – CTAP du 15 Mars 2017

Related posts