Quand le naturel revient au galop

Mardi 27 juin suite à la tentative de suicide du détenu B…, vous vous êtes rendu, Monsieur le Chef d’Etablissement, au bureau des surveillants au RDC afin d’organiser un pseudo débriefing à chaud. Celui-ci a viré en succession de reproches sur la manière d’intervenir sur cet incident.

Pour nous ce n’était ni l’endroit, ni le moment pour ces remontrances, il aurait mieux valu que vous vous souciez de l’état de santé des agents qui sont intervenus !

Monsieur le Chef d’établissement vos agents ont appliqué le A.S.S

A=ALERTER….S=SECURISER….S=SECOURIR

pratique enseignée à l’E.N.A.P !!!

Alerter, ils l’ont fait par trois fois … mais vous n’avez pas répondu …..

Alors monsieur le chef d’établissement si vous pensez que vos agents sont médiocres, nous pourrions vous dire qu’ils sont à la hauteur de votre médiocrité !

L’UFAP-Unsajustice tient à féliciter tous les agents présents ce jour-là.

L’UFAP-Unsa Justice espère qu’à minima une demande de lettres de félicitations pour les agents sera faîte auprès du Directeur Inter-régional de Bordeaux .

Le bureau Local

Related posts