Quid de la gestion des détenus terroristes, des détenus radicalisés, des détenus violents…

Quid de la gestion des détenus terroristes,  des détenus radicalisés, des détenus violents…

     A l’instar de toutes les structures de France et de Navarre,  les établissements de la D.I.S.P. Est-Strasbourg sont impactés par l’affectation de détenus terroristes, radicalisés ou en voie de l’être.

Il y a urgence à ce que les futurs Législateurs nous donnent les moyens d’une réelle politique de gestion concernant ces individus sournois dont la dangerosité est extrême et dont le risque de passage à l’acte imprévisible au sein de nos détentions est omniprésent.

Comme pour la gestion catastrophique des détenus violents, il faut des structures adaptées et spécialisées ou ces détenus seront isolés du reste de la population pénale mais aussi isolés entre eux.

En attendant que fait-on ???

Au-delà de serrer les fesses et d’espérer qu’aucun de nos collègues ne soient victimes de cette barbarie, il est urgent et nécessaire que tous les CHEFS D’ETABLISSEMENT prennent leurs responsabilités quant à la gestion quotidienne de ces bombes à retardement en mettant en place des mesures adéquates (Isolement total, mouvements limités, encadrés, trappe de menottage…).

La Maison d’arrêt de Strasbourg a reçu hier un détenu radicalisé, qui dernièrement a proféré des menaces visant l’atteinte à la vie des Personnels Pénitentiaire. Ce dernier sera placé à l’isolement, dans une cellule lisse, restreinte en mobilier avec des consignes bien spécifiques. Gageons à ce que cette prise en charge ne soit pas éphémère… d’ailleurs d’autres feraient bien de s’en inspirer !

L’Union régionale UFAP Grand-Est n’accepte pas l’attentisme des têtes pensantes et exige des prises de décisions claires, précises et fortes concernant la gestion de ces détenus  dans tous nos établissements !

L’union régionale UFAP Grand-Est condamne l’angélisme de certains « I »responsables à tous les niveaux décisionnaires !

L’union régionale UFAP Grand-Est exige que tous les moyens soient mis en œuvre pour défendre l’intégrité physique des Personnels !

Mardi 23 Mai 2017,

Pour l’union régionale,

Les secrétaires généraux,

Related posts