RECRUTEMENT CPIP 2016 : L’administration revient sur le principe de promotion interne dans la Fonction Publique d’État

Depuis maintenant plusieurs mois, notre Administration est en pleine perdition ! On se demande s’il y a encore un capitaine à la barre ! Les décisions prises sont incompréhensibles (exclusion de la FIP aux avancées indemnitaires), mais aussi contradictoires…

Dans un contexte marqué par des difficultés majeures : mouvements sociaux, surpopulation carcérale et agressions, notre Administration avait enfin fait le choix, de porter une décision allant dans le sens de ses personnels.

C’est dans cet état d’esprit, que le 30/06/2016, l’UFAP UNSa Justice annonçait l’extension du nombre de postes offerts au concours de CPIP 2016. En effet, la DAP a obtenu l’autorisation d’ouvrir 114 postes supplémentaires pour la 21ème promotion de Conseillers Pénitentiaires d’Insertion et de Probation. Ces postes devant être pourvus par la liste complémentaire des personnes admises au concours 2016.

Au vu du sous-effectif chronique que connait la Filière Insertion Probation, l’UFAP UNSa Justice ne peut que saluer cette décision. Cependant, la DAP n’envisage de recruter que les candidats de la liste complémentaire externe INADMISSIBLE !

L’UFAP UNSa Justice, en tant qu’Organisation Syndicale multi-catégorielle, regrette fortement que la DAP n’ait pas retenu la possibilité de contingenter ses postes sur les deux listes complémentaires : à savoir EXTERNE et INTERNE !

L’Administration Pénitentiaire revient donc sur le principe de promotion interne dans la Fonction Publique d’Etat. Pourtant, l’article 26 de la Loi du 11 janvier 1984 est très clair ! Il édicte que « En vue de favoriser la promotion interne, les statuts particuliers fixent une proportion de postes susceptibles d’être proposés au personnel appartenant déjà à l’administration […] par voie de concours. »

L’Administration a donc toute la latitude nécessaire pour favoriser la promotion de ses personnels…

Quelle ironie quand cette même Administration se targue dans ses campagnes de recrutements, de favoriser l’évolution professionnelle de ses personnels !…

L’UFAP UNSa Justice dénonce cette politique de recrutement, qui lèse une fois de plus, les personnels de notre Administration.

A ce titre, l’UFAP UNSa Justice exige que la DAP revoit le contingentement de ces postes, à savoir, que celui-ci offre aux candidats de la liste complémentaire interne, entre 40% et 60% des postes supplémentaires.

Ce n’est qu’à cette condition, que l’Administration mettra en place une politique de promotion interne cohérente !

L’UFAP UNSa Justice, un syndicat au service de tous les personnels !

Paris, le 11 juillet 2016

Pour l’UFAP UNSa Justice

Les représentants de la FIP

110716- Recrutement CPIP 2016 – l’AP revient sur le principe de promotion interne dans la FP

Related posts