RELEVÉ DE CONCLUSIONS F.I.P : UNE MISE EN APPLICATION RAPIDE DOIT VOIR LE JOUR !…

Le 20 Juillet 2016, le Ministère de la Justice signait le relevé de conclusions de la Filière Insertion Probation. Relevé de conclusions historique, car contresigné par la plus haute représentation de l’Etat : Le Président de la République.

Malheureusement, force est de constater que six mois après cette signature, la mise en application du dit relevé est toujours au point mort.

Que recherche la D.A.P à travers cette course contre la montre ?

Pour cause, ces derniers mois nos dirigeants se sont attelés à tout sauf à respecter leurs engagements ! Entre piétinement du dialogue social, passage en force sur des sujets clés (radicalisation et suivi des PPSMJ radicalisées) et politique de l’autruche (P.P.C.R), on pourrait se demander si une feuille de route a vraiment existé au sein de notre Administration.

Concernant la F.I.P, le constat est encore plus accablant ! C’est à croire que le relevé de conclusions ne comporte qu’un seul point : La réforme statutaire !…

Bien que celui-ci soit un point clé de ce relevé, et que les arbitrages interministériels relatifs à la réforme de la filière sociale soient en cours (arbitrages auxquels l’UFAP UNSa Justice participe par le biais de l’UNSa Fonction Publique), les autres points – retraite des A.S.S, organigrammes structurels, mesures indemnitaires…- doivent quant à eux aboutir.

Par ailleurs, un autre chantier des plus importants doit lui aussi aboutir : le P.P.C.R. En effet, le Ministère de la Justice et la D.A.P tardent exagérément à décliner sa mise en application. En effet, les textes relatifs au P.P.C.R n’arrivent pas à voir le jour…

Pour l’UFAP UNSa Justice, le bilan est donc sans appel : On se moque des personnels et des organisations qui les représentent !

C’est pourquoi, le 05 Janvier dernier, la 1ère O.S du Ministère de la Justice, a choisi de boycotter la réunion relative au Référentiel des Pratiques Opérationnelles (R.P.O 1). Car pour notre organisation, ce n’est pas la

D.A.P qui fixe les discussions prioritaires, mais bel et bien les personnels de terrain !…

En tout état de cause, et fidèle aux personnels qu’elle défend, l’UFAP UNSa Justice attend de la D.A.P, une mise en application rapide des divers points du relevé de conclusions ! A défaut de quoi, l’UFAP UNSa Justice, saura prendre ses responsabilités.

L’UFAP UNSa Justice : Une Organisation dont l’essence est la défense des personnels…

A Paris, le 16/01/2017

Les représentants nationaux FIP RIVIERE Jérémy/FARROUDJ Dalila Pour l’UFAP UNSa Justice

160117-Releve de conlusion FIP-une mise en application rapide doit voir le jour

 

Related posts