SEYSSES: Première Evasion au QCP

Vendredi 13 octobre a eu lieu la première évasion au QCP. Un détenu en promenade a tout simplement escaladé le grillage et s’est enfuit ! Étonnant ? La faute à cette date porteuse de malchance ? Pas besoin d’avoir fait l’ENAp pour comprendre !

Au mois de mars dernier dans un tract intitulé « une brochette de surveillants », le bureau UFAP-UNSa justice prévenait la direction sur les risques liés aux nouveaux profils de détenus intégrés au QCP et sa structure inadaptée. Pour rappel :

« -La structure et le fonctionnement de ce quartier exigeant une sélection drastique des profils et une tolérance zéro sur la discipline. »

« -Les expériences s’effectuent en milieu sécurisé, le QCP ne l’est pas. »

Combien d’écrits des surveillants et de l’officier responsable de secteur faudra-t-il pour que nos directions locales et interrégionales comprennent qu’elles envoient leurs agents droit dans le mur ? Là c’est une évasion, certainement la première d’une longue série à la veille du passage en QPS, de la seule responsabilité de ceux qui font appliquer aveuglément leurs sacro saintes missions quelles que soient les risques et les conditions de travail des agents sur place. Pas de concertina aux grilles, systèmes d’alarmes défaillants, murs et portes en carton, pas de barreaux aux fenêtres si ce n’est dans les bureaux et chambres des surveillants au RDC qui seront les seuls à ne pouvoir s’échapper en cas d’incendie. Les ordres et missions de certains prévalent sur la sécurité de tous !

À vouloir coûte que coûte remplir ce quartier avec les « voyous » moyens qui pourrissent nos détentions classiques on en arrive à tous les incidents qui se sont nouvellement produits au QCP : projections, saisies record, escalades, menaces, personnels invectivés sur le parking…

Le bureau UFAP-UNSa justice le répète et exige la sécurisation matérielle du QCP qui ne peut être effective qu’avec une sélection de détenus «réinsérables», primaires, ou ayant fait leurs preuves sur les MH, dans son fonctionnement actuel comme lorsque il sera passé en QPS !

Le 13/10/17, pour le bureau local

Jean-pierre Soudier-Miquel

 

Related posts