TENTATIVE D’ASSASSINAT – NANTES CP

UFAP-UNSa Justice  QCD de NANTES

 

      TENTATIVE D’ASSASSINAT

Ce dimanche 27 mars,  immédiatement après l’ouverture des portes à 7h00 le matin,  un détenu a tenté d’assassiner un co-détenu.

Sur fond de trafic de drogue, un détenu armé d’ une cuillère en bois s’est rendu dans la cellule de son revendeur présumé pour en découdre et le tuer. Il lui a asséné plusieurs coups violents au niveau du visage et de la gorge avant de rejoindre sa cellule pour, à son tour, mettre fin à ses jours par pendaison ( ou simulacre???).

Sans l’intervention rapide de l’agent d’étage, aidé du 1er surveillant de roulement, et à ce titre, il serait de bon ton qu’un remerciement officiel leur soit attribué, nous pouvions terminer la matinée avec deux morts sur les bras : Un vidé de son sang et l’autre pendu !

Cet incident gravissime aura mobilisé sur le CHU 4 agents durant toute la journée, puis relayé par 2 autres collègues en service de nuit, puisque le dealer présumé a dû être opéré afin de lui ôté un morceau de bois resté planté dans la gorge,

L’agresseur quant à lui, ne pouvant effectuer l’ensemble des contrôles médicaux nécessaire ce dimanche, est resté sur le CHU et c’est nos collègues de la police qui ont dû prendre le relais.

L’UFAP-UNSa justice  continu d’exiger le retrait de l’art 57 afin de pouvoir limiter l’entrée de drogue dans nos établissements,

L’UFAP-UNSa justice remercie les collègues du QMA venus nous prêter main forte sur ces extractions.

Enfin, L’UFAP-UNSa justice remercie la directrice du QMA pour s’être déplacée afin de  prendre des nouvelles des agents ayant été directement confrontés à cet incident. Cette attention portée aux agents est à saluer.

Le Bureau Local

UFAP-UNSa Justice

Le 27/03/2017

 

Related posts