Tract soutiens – Alençon Condé S/Sarthe

SOUTIENS A ROMAIN

Nous avons encore pu constater que le centre pénitentiaire de Condé sur Sarthe était à part des autres établissement français.

Lors de la nuit du vendredi 6 janvier 2017, une personne détenue se présente à la grille du PAC avec plus de 2 heures de retard sur sa permission. Lorsque le premier surveillant et les agents arrive a son niveau, ce dernier a en sa possession un sac avec de la nourriture à l’intérieur. Le premier surveillant lui annonce donc qu’il lui sera interdit de rentrer avec se sac en détention. C’est la que le détenu commence a menacé et insulté le premier surveillant ainsi que les agents présents. Ces menaces ont duré jusqu’à son arrivé au niveau du greffe et étaient de plus en plus virulentes.

En voyant le détenu être de plus en plus énervé et connaissance son passé violent envers les personnels, le premier surveillant prend la décision de le maîtriser en le mettant au sol et en le menottant. Lors de la fouille de se dernier, un morceau de substance illicite est découvert. Etait-il sous l’emprise de se produit lors de son arrivé à l’établissement ?

Suite à cette nuit, notre direction a préféré visionner les cameras, sur lesquels on sait tous le son n’y ai pas, plutôt que de convoquer un à un les agents afin de leur demander ce qui s’est réellement passé. En visionnant les caméras, cette même direction a jugé le comportement du premier surveillant, s’en prendre en compte les écrits des collègues présents et qui ont subis les menaces et insultes du détenus, et a immédiatement envoyé les vidéos au procureur qui a placé notre premier surveillant en garde à vue.

Aurait il du attendre que le détenu s’en prenne physiquement aux agents et en blesse un voir plusieurs avant de pouvoir le maitriser ? Il faut aussi souligner que la personne détenue n’a même pas porter plainte pour ces faits.

            UFAP Unsa justice dénonce ce comportement inacceptable et ce non soutient aux agents de la part de notre direction.

            UFAP Unsa justice tient à féliciter les agents présents devant le tribunal pour soutenir notre collègue premier surveillant.

            UFAP Unsa justice envoie tous son soutien à Romain, notre premier surveillant.

                                                                      NOUS SOMMES ROMAIN

Le bureau local

Le 13 janvier 2017

Related posts