Tract US – Nouveau Boycott

Ce jour, se tenait à la Direction de l’Administration Pénitentiaire un Comité Technique dit de repli, suite aux votes unanimes « CONTRE » des Organisations Syndicales sur 3 projets de textes examinés durant l’interminable CTAP du 2 février dernier.

Aucune concertation, aucune réunion, aucun échange n’est intervenu sur le projet de décret relatif à l’application de la politique de réduction des risques et des dommages en milieu carcéral, sur le projet de note relative à la doctrine d’emploi des binômes de soutien et sur le projet de note relative à l’évaluation de la radicalisation des personnes détenus en Quartier d’Évaluation de la Radicalisation QER !…

RIEN !… QUE DALLE !…

La CGT Pénitentiaire ayant prévenu qu’elle boycottait, les Organisations syndicales UFAP UNSa Justice et le SNP FORCE OUVRIERE se sont rendues à l’ouverture de cette instance pour réitérer avec force, le mécontentement de la gestion de la DAP et le peu d’intérêt porté sur des sujets hautement sensibles pour le quotidien des Personnels Pénitentiaires, avant de claquer la porte !…

Le 6 février 2017, les 3 Organisations Syndicales représentatives avaient déjà fait état des dysfonctionnements et de leur ras-le-bol lors de la rencontre avec le Ministre de la Justice.

Nos critiques portaient déjà sur :

  • L’incurie de gestion des CAP des Personnels de surveillance.
  • La situation globale et particulièrement catastrophique au sein de l’institution pénitentiaire.
  • Le manque d’implication et de travail de trop nombreux cadres de cette administration qui passent leur temps à se plaindre du manque d’effectif de leur service de centrale, alors qu’au quotidien ils marchent sans vergogne sur les carences en personnels dans l’ensemble des structures.
  • L’absence quasi-totale de dialogue social et de respect des acteurs syndicaux et de leurs droits d’élus représentants des Personnels Pénitentiaires, avec pour exemple, la non attribution des moyeux syndicaux.
  • L’absence de soutien institutionnel à l’égard des Agents, notamment lors d’agressions ou prises d’otage. Absence totale de reconnaissance à l’égard des Personnels victimes, malgré les saisines des OS et que dire du mépris affiché par certains directeurs soutenus par le DAP.
  • L’absence de réponses aux demandes du terrain et des OS au lendemain d’événements graves…

Le Ministre de la Justice avait rappelé son attachement au dialogue social !… Force est de constater que rien n’a évolué, que les difficultés avec la DAP persistent, rien ne change !…. Ce CT-AP en est une triste illustration !… Aussi et tel que le GDS s’y est engagé, des réponses à notre légitime mécontentement doivent nous être apportées !… Attention le torchon brûle !

Paris, le 20 Février 2017

200217 – Tract US – Boycott CTAP

Related posts